NOUVELLES

Le bilan de l'éruption du volcan japonais passe à 47 morts

01/10/2014 07:39 EDT | Actualisé 01/12/2014 05:12 EST

OTAKI, Japon - Le bilan de l'éruption du volcan japonais Ontake s'établit maintenant à 47 morts, au terme des opérations de secours menées mercredi.

Un corps a été retrouvé en position assise, enseveli sous une épaisse couche de cendres. Un autre était coincé entre des rochers plus gros que des réfrigérateurs, et de l'équipement spécialisé a dû être utilisé pour le dégager.

Les secouristes étaient munis d'appareils pour mesurer la toxicité des gaz, puisque de la cendre et des gaz continuaient à s'échapper de la bouche du volcan.

Des dizaines de randonneurs ont été pris complètement par surprise par l'éruption de samedi. Des sismologues disent aussi n'avoir décelé aucun signe qu'une éruption était imminente. La plupart des victimes ont été retrouvées au sommet, où elles s'étaient arrêtées pour se reposer ou pour manger, ou encore un peu plus bas, à découvert.

Des hélicoptères de l'armée japonaise ont descendu les corps des victimes au pied du volcan. Un porte-parole de la police de la ville de Nagano, Mamoru Yamazaki, a révélé que la scène sur la montagne était «grave».

Toutes les victimes connues ont maintenant été retrouvées, ont dit les responsables, mais la décision de poursuivre ou non les recherches n'a pas encore été prise.

Les experts médicaux qui ont examiné près de 70 blessés font état de contusions, de lacérations et de fractures au dos, ce qui pourrait démontrer qu'ils ont été frappés par des rochers alors qu'ils fuyaient le sommet. D'autres étaient si couverts de cendres qu'ils ont dû être soigneusement lavés pour atteindre la peau.

Des survivants ont décrit des rochers gigantesques qui tombaient du ciel et une fumée épaisse qui a plongé le sommet dans la noirceur. Seuls ceux qui ont pu se réfugier derrière d'énormes rochers ou dans les chalets voisins semblent avoir survécu.

PLUS:pc