POLITIQUE

La ministre Hélène David se prononce pour le maintien des conservatoires en région (VIDÉO)

01/10/2014 10:13 EDT | Actualisé 01/10/2014 10:53 EDT

La ministre Hélène David a indiqué ce matin en conférence de presse que le gouvernement ne fermerait pas les conservatoires en région, comme la rumeur le laissait entendre ces dernières semaines.

« Si on me proposait de cesser l'enseignement offert par les conservatoires en région, ma réponse serait non. [...] Je prends le parti des régions, je prends le parti des étudiants. La mission du conservatoire sera sauvegardée en région », a lancé Mme David.

La ministre se dit extrêmement déçue des conclusions du rapport qu'elle a reçu du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, qui recommande pour faire des économies la fermeture des cinq conservatoires en région, à Rimouski, Saguenay, Trois-Rivières, Val-d'Or et Gatineau.

Elle affirme qu'elle aurait voulu qu'on lui propose d'autres solutions. Elle désire maintenant rencontrer le directeur général et les membres du conseil d'administration de l'établissement. « Je vais leur dire ma grande déception. Je vais leur dire qu'ils n'ont élaboré qu'une seule hypothèse dans ce rapport. [...] On veut garder le service aux étudiants », dit-elle.

La ministre David pense notamment que des façons d'alléger les lourdeurs administratives auraient pu être suggérées. Selon elle, il serait également possible d'aller chercher certaines sommes en sous-louant des locaux inutilisés dans les différents édifices, puisque les conservatoires ont été conçus pour plus d'élèves qu'ils en reçoivent.

Hélène David souligne également qu'à son étonnement, les conservatoires de Montréal et Québec ont été totalement exclus des possibles compressions et affirme qu'eux aussi devront faire leur part.

« Ce que c'est de former un étudiant au conservatoire, c'est prendre un étudiant et l'amener le plus loin possible. Et un moment donné, il quitte le nid et il peut aller ailleurs. [...] Vous savez que ces grandes carrières commencent très jeunes, et on veut les garder en région le plus longtemps possible », explique-t-elle.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques propositions au ministre Coiteux (tirées du forum Exprimez-vous)