NOUVELLES

Un skieur québécois a péri dans une avalanche au Chili, selon des médias locaux

30/09/2014 05:03 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

SANTIAGO, Chili - Le skieur Jean-Philippe Auclair a été retrouvé mort mardi près du mont San Lorenzo, au Chili, après avoir été pris au piège dans une avalanche, rapportent plusieurs médias chiliens.

Les autorités chiliennes avaient confirmé mardi matin être à la recherche de deux touristes, un Canadien et un Suédois, sans les identifier.

La seconde victime serait Andreas Fransson, un autre skieur-extrême, célèbre pour ses prouesses. Le quotidien PubliMetro révèle que les corps des deux randonneurs ont été retrouvés sur un pan de montagne, qui se trouve en territoire argentin. Des secours provenant de ce pays seraient intervenus pour récupérer les corps.

Le secteur où a été retrouvé les deux victimes serait situé à 18 heures de route de la ville la plus proche.

Sur les réseaux sociaux, bon nombre d'athlètes et de personnalités du Québec honore la mémoire de celui qu'ils appelent tous «JP» Auclair.

Dans un hommage publié en ligne, plusieurs skieurs qui l'ont bien connu honore sa mémoire. «Véritable légende du sport, JP a été une force motrice derrière pratiquement chaque aspect du ski; comme un athlète, un designer, un innovateur et un ambassadeur», écrit Jason Mousseau.

Jean-Philippe Auclair est l'un des fondateurs de ski Armada. Le président de l'entreprise n'a pu confirmer le décès du skieur mais il ajouté qu'il était en contact avec les membres de sa famille.

L'Association Canadienne de Ski Acrobatique a réagi au décès de celui qui a agi comme un ambassadeur pour le ski d'ici. «L'Association est profondément choquée et attristée d’apprendre le décès soudain de JP Auclair. Il était un skieur mythique et sa présence dans le sport nous manquera terriblement. Nos pensées et prières sont avec sa famille et ses amis pendant ce temps difficile», a indiqué son directeur marketing, Jenn Johnson, à La Presse Canadienne

M. Auclair a profondément marqué le monde du ski au Québec, mais aussi ailleurs dans le monde. À l'automne 2013, le skieur était au nombre des aventuriers de l'année du prestigieux magazine National Geographic. Dans un article publié en ligne, le magazine décrivait le skieur québécois comme une «légende» de son sport.

«J'ai une curiosité et un désir d'apprendre. J'ai commencé ma carrière en tant que freestyler, ce qui m'a permis de voyager autour du monde. J'ai toujours été attiré par les montagnes et je souhaitais que des occasions se présentent afin de me permettre d'apprendre à skier sur les plus grandes montagnes», confiait-il dans le portrait qui lui était dédié.

Les skieurs étaient arrivés vendredi à Cochrane, dans la région d'Aysen en Patagonie, dans le sud du Chili. Ils marchaient dans la montagne lorsque l'avalanche est survenue, avait indiqué la police locale.

Le capitaine de la police de Cochrane, Alvaro Herrera a affirmé que les secours ont survolé une zone difficile d'accès près du mont San Lorenzo.

La radio locale affirme que les touristes faisaient partie d'une équipe de quatre personnes qui tournaient un documentaire. Ils ont pu alerter les autorités grâce à un téléphone satellite.

Les deux autres membres du groupe ont été secourus et ont dit à la police qu'un mur de roches et de neige les a piégés en tombant de la montagne.

Le ministère des Affaires étrangères du Canada a indiqué mardi soir qu'il avait pris connaissance de rapports indiquant qu'un citoyen canadien aurait été pris dans une avalanche et que les agents consulaires canadiens étaient en contact avec les autorités locales pour obtenir davantage de renseignements.

PLUS:pc