NOUVELLES

Ottawa veut renverser la décision de la GRC de changer ses chapeaux de fourrure

30/09/2014 04:25 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - Le gouvernement conservateur renverse la décision de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) de remplacer ses chapeaux en fourrure de rat musqué par des coiffes plus respectueuses envers les animaux.

La ministre de l'Environnement, Leona Aglukkaq, a affirmé à la Chambre des communes que le ministre de la Sécurité publique avait exigé de la GRC qu'elle change cette décision.

La GRC a récemment écrit à un groupe de défense des droits des animaux qu'elle avait trouvé un chapeau assez chaud pour les températures hivernales et qu'elle commencerait à les acheter pour les policiers.

L'association pour la protection des animaux à fourrure soutient que les rats musqués sont capturés dans des pièges à mâchoires, qui peuvent les rendre vulnérables à la météo, à la déshydratation, à la faim et aux prédateurs avant de mourir.

Selon cette association, un seul chapeau d'un agent de la GRC nécessite la peau d'au moins trois rats musqués.

Mme Aglukkaq, qui vient du Nunavut, est un grand défenseur des trappeurs.

PLUS:pc