NOUVELLES

Le service de musique en ligne Spotify arrive au Canada

30/09/2014 01:48 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

TORONTO - Le service de musique en ligne Spotify est arrivé au Canada.

Bien que certains compétiteurs offrent déjà ce service au pays, plusieurs adeptes de musique canadiens réclamaient la venue de Spotify depuis longtemps.

La compagnie avait déclaré en 2009 qu'elle avait l'intention de s'implanter au pays, mais cela ne s'était pas concrétisé jusqu'à maintenant.

Spotify, qui a été créé par l'homme d'affaires suédois Daniel Ek en 2008, a été le premier site à permettre à des milliers d'internautes d'avoir accès légalement à un catalogue gratuit de chansons. Les utilisateurs peuvent toutefois débourser des frais pour avoir un choix plus étendu.

Il est difficile d'obtenir les droits pour des millions de chansons dans un nouveau pays, estime le directeur du marketing de Spotify, Andres Sehr.

M. Sehr n'a toutefois pas pu expliquer pourquoi le processus a été si long pour le Canada, qui est le 58e marché de la compagnie.

«Le marché canadien est très important pour nous (...) Je pense que nous voulions nous assurer de bien faire les choses et on n'avait pas pu, par le passé», a-t-il précisé.

Spotify dit être le service de musique en ligne le plus populaire, avec ses 40 millions d'utilisateurs actifs, dont 10 millions d'abonnés payants, qui peuvent écouter plus de 20 millions de chansons.

La compagnie s'est fixé comme objectif que le quart des Canadiens s'abonne au service payant.

Les internautes qui utilisent le service gratuit doivent écouter environ quatre minutes de publicité par tranche d'heures et n'ont pas un accès optimal sur leurs appareils mobiles.

Spotify a plusieurs compétiteurs déjà installés au Canada, comme Deezer, Rara, Rdio, Slacker et, plus récemment, Google Play Music.

Près des deux tiers des Canadiens anglophones écoutaient de la musique régulièrement sur Internet en 2013, selon un sondage commandé par l'Observateur des technologies médias. Il s'agit d'une augmentation de 61 pour cent par rapport à l'année précédente.

Leur première source de musique en ligne était le site YouTube. Environ 20 pour cent utilisaient des services comparables à Spotify.

Le sondage de Forum research avait été mené auprès de 4009 anglophones en 2013, avec une marge d'erreur de 1,5 pour cent, 19 fois sur 20.

PLUS:pc