NOUVELLES

La hausse des prix des maisons a ralenti en juillet aux États-Unis

30/09/2014 02:07 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Les prix des maisons aux États-Unis ont affiché en juillet leur croissance la plus lente en 20 mois, ce qui témoigne d'une stagnation des ventes et d'une plus grande quantité de maisons à vendre.

L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller sur les prix des maisons dans 20 villes américaines a grimpé de 6,7 pour cent en juillet par rapport à la même période l'an dernier. En comparaison, sa croissance avait été de 8,1 pour cent en juin. La hausse de juillet était en fait la plus faible depuis novembre 2012.

Les prix des maisons ont affiché en juillet des croissances annuelles plus faibles que celles de juin dans 19 des 20 villes étudiées pour l'indice. Et un nouvel indice national des prix des maisons, compilé par S&P, n'a grimpé que de 5,6 pour cent.

Le ralentissement des hausses de prix pourraient rendre les maisons plus abordables pour les acheteurs éventuels. Les ventes de maisons déjà occupées ont repris au début de l'été, pour finalement glisser en août. Les ventes ont diminué de 5,3 pour cent au cours de la dernière année.

PLUS:pc