NOUVELLES

Ebola: 3700 enfants ont perdu un parent, dit l'Unicef

30/09/2014 08:07 EDT | Actualisé 30/11/2014 05:12 EST

MONROVIA, Libéria - Au moins 3700 enfants ont perdu au moins un parent depuis le début de l'épidémie de virus d'Ebola en Afrique de l'Ouest, a révélé mardi l'Unicef.

L'agence onusienne des enfants a ajouté que les peurs de contagion compliquent les efforts de ceux qui tentent de trouver des foyers d'accueil pour ces enfants.

De son côté, une autre agence de l'ONU, le Programme alimentaire mondial, a prévenu mardi qu'elle ne dispose que de 40 pour cent des 93 millions $ US dont elle dit avoir besoin pour fournir des vivres à ceux qui peinent à se nourrir parce qu'ils se trouvent dans des quartiers mis en quarantaine ou parce qu'ils ont perdu leur chef de famille.

Il s'agit de la pire épidémie d'Ebola de l'histoire. Le virus a déjà infecté près de 6000 personnes et fait plus de 3000 morts.

La seule façon de stopper la propagation de la maladie est d'isoler les malades pour les empêcher d'infecter d'autres personnes.

L'Organisation mondiale de la Santé a indiqué que 1500 lits ont été ouverts ou le seront bientôt, mais que 2100 autres sont requis. On a aussi besoin d'entre 1000 et 2000 travailleurs de la santé supplémentaires sur le terrain.

PLUS:pc