NOUVELLES

Serena Williams évite de perdre un set à 0 et réussit sa rentrée à Pékin

29/09/2014 10:17 EDT | Actualisé 29/11/2014 05:12 EST

PÉKIN, Chine - Serena Williams a évité de peu l'affront de perdre un set à 0 face à l'Espagnole Silvia Soler-Espinosa, une joueuse issue des qualifications, et elle a par la suite remporté 13 des 15 jeux suivants pour s'imposer 7-5, 6-2 en première ronde du tournoi de Pékin.

Williams a semblé léthargique et maladroite au début du match, retournant la balle sans trop de rythme ou expédiant ses coups du fond de court à l'extérieur par plusieurs pieds. Après seulement 15 minutes, elle avait déjà cédé son service trois fois et tirait de l'arrière 5-0.

Mais elle a ensuite eu un sursaut d'orgueil. Au jeu suivant, la lauréate de 18 tournois majeurs a sauvé une balle de set et elle a réussi le bris pour finalement inscrire un premier point contre Soler-Espinosa.

«Je ne voulais pas perdre 6-0, a confié Williams. J'ai commencé à me battre. J'ai tout simplement essayé d'au moins obtenir le bris.»

Soler-Espinosa a eu une autre balle de set sur le service de Williams au jeu suivant mais l'Américaine l'a sauvée avec un revers en croisé gagnant et le reste du match s'est révélé une formalité.

Williams a l'habitude des matchs de 6-0 mais elle est habituellement celle qui les inflige et non pas la victime. Anabel Medina Garrigues, une autre Espagnole, est la dernière à l'avoir blanchi à Madrid l'an dernier. Williams s'était ressaisie pour l'emporter 6-3, 0-6, 7-5.

Après le match, Williams a confié qu'elle a douté d'être assez en forme pour jouer à Pékin après avoir abandonné lors de son match contre Alizé Cornet au tournoi de Wuhan la semaine dernière. Elle souffrait d'étourdissements et de nausées.

«J'ai seulement recommencé à frapper des balles il y a quelques jours. J'ai pris les choses une journée à la fois, a déclaré Williams. Je me sens beaucoup mieux. J'ai plus d'énergie.»

Au tableau masculin, Marin Cilic, champion des Internationaux des États-Unis, a manqué de constance contre le Chinois Bai Yan, classé au 462e rang mondial, mais il s'est néanmoins imposé 6-3, 6-4.

Cilic a avoué qu'il lui faut encore s'habituer à son statut de champion d'un tournoi du Grand Chelem, avec toute la pression et l'attention que cela apporte.

«La plupart des gars au sommet du classement composent avec ça depuis plusieurs années, a-t-il dit. C'est un peu nouveau pour moi. J'apprends donc au jour le jour. Le plus important, c'est de ne pas mettre trop d'attentes sur mes épaules.»

Ana Ivanovic l'a également emporté, tirant avantage des huit doubles fautes de Belinda Bencic pour éliminer la jeune vedette montante 6-2, 6-1. La Chinoise Peng Shuai, finaliste à New York, a pour sa part défait Zhang Kailan 6-4, 6-1.

Rafael Nadal, vainqueur de 14 manches du Grand Chelem, a également renoué avec la compétition pour la première fois depuis sa blessure au poignet en juillet en disputant un match de double. Lui et son partenaire Pablo Andujar se sont inclinés face à Tomas Berdych et John Isner 7-5, 4-6, 10-4.

Nadal jouera son premier match de simple contre Richard Gasquet tandis que le favori Novak Djokovic affrontera Guillermo Garcia-Lopez.

PLUS:pc