NOUVELLES

Madrid attaque le référendum catalan en justice

29/09/2014 07:26 EDT | Actualisé 29/09/2014 07:27 EDT
Associated Press

Le gouvernement espagnol a introduit lundi un recours devant le Tribunal constitutionnel contre le référendum d'indépendance prévu par la Catalogne, l'accusant d'attenter à "la souveraineté de l'Etat espagnol".

Le chef du gouvernement Mariano Rajoy a annoncé ce recours attendu, à l'issue d'un Conseil des ministres extraordinaire, employant des termes durs pour dénoncer l'initiative de la Catalogne, qu'il juge anticonstitutionnelle, la qualifiant de "démagogique" et "antidémocratique".

"Rien, ni personne, ni aucun pouvoir, ni aucune institution ne peut rompre ce principe de souveraineté unique, indivisible sur lequel se fonde notre vie commune", a déclaré Mariano Rajoy dans une conférence de presse.

Il a dit "regretter profondément" que le président de cette puissante région du nord-est du pays, Artur Mas, ait convoqué cette consultation.

"Je le regrette car cela va à l'encontre de la loi, elle dépasse le cadre de la démocratie, elle divise les Catalans, les éloignent de l'Europe et du reste de l'Espagne, et porte gravement atteinte à son bien-être", a tranché le chef du gouvernement.

"Sans parler de la frustration à laquelle elle condamne une partie des citoyens catalans en les poussant à participer à une initiative qui ne pourra voir le jour en raison de son illégalité", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement central a affirmé qu'il emploierait tous les moyens légaux pour empêcher le référendum sur l'indépendance que la Catalogne veut tenir le 9 novembre, en dépit de l'opposition de Madrid.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation pour l'indépendance de la Catalogne