NOUVELLES

Les stérilets et les implants hormonaux sont conseillés aux adolescentes

29/09/2014 11:48 EDT | Actualisé 29/11/2014 05:12 EST

CHICAGO - Les adolescentes actives sexuellement devraient utiliser des dispositifs intra-utérins ou les implants hormonaux pour prévenir les grossesses, selon un groupe de pédiatres américains.

L'Académie américaine de pédiatrie estime que ces méthodes de contraception sont plus sécuritaires, efficaces et faciles à utiliser. Elle recommande encore l'utilisation du condom pour éviter la transmission d'infections transmissibles sexuellement.

Le condom est encore le plus populaire chez les adolescents, bien qu'il demeure peu efficace pour prévenir les grossesses.

En revanche, l'efficacité des implants hormonaux et des dispositifs intra-utérins, ou stérilets, se rapproche de 100 pour cent. Leurs taux d'échec sont moins grands que les pilules, les timbres et les injections contraceptives.

Les dispositifs intra-utérins et les implants homonaux peuvent coûter des centaines de dollars, notamment parce qu'un médecin doit les installer, mais ils demeurent moins dispendieux que les condoms à long terme, estime Mary Ott, une médecin spécialisée en soins pour les adolescents.

Les stérilets sont efficaces de trois à dix ans, alors que les implants homonaux peuvent durer trois ans.

Le Collège américain des obstéticiens et gynécologues avait fait cette même recommandation en 2012.

Le sérilet, un petit dispositif en cuivre contenant des hormones, est installé dans l'utérus. L'implant hormonal, de la grosseur d'une allumette, est quant à lui placé dans l'avant-bras de la femme.

PLUS:pc