NOUVELLES

Le camp du Canadien entre dans la «phase entonnoir» à compter de mardi

29/09/2014 02:34 EDT | Actualisé 29/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le camp d'entraînement du Canadien entrera, mardi, dans sa «phase entonnoir», celle des prises de décisions ultimes ou des choix déchirants.

L'entraîneur Michel Therrien va tenter ses dernières expériences dans les deux prochains matchs préparatoires, mercredi et vendredi, avant de possiblement utiliser la dernière rencontre, samedi, afin d'envoyer dans la mêlée, à quelques exceptions près, les joueurs qui vont entreprendre la saison régulière, le 8 octobre.

Il y a encore beaucoup de joueurs au camp, soit 35 (20 attaquants, 11 défenseurs et quatre gardiens). Mais le portrait se précise. À l'attaque particulièrement, où le Tchèque Jiri Sekac occupe la position de tête pour l'obtention d'un poste.

Auteur de deux buts en trois matchs, l'ailier recrue est en voie de prouver qu'il peut faire partie du «top-9» d'attaquants.

À Québec vendredi, un ancien recruteur de la LNH a affirmé que Sekac est indéniablement l'espoir du Tricolore le plus proche de graduer dans la LNH.

Sekac a été plus discret dimanche, à l'instar de l'équipe qui s'est inclinée 2-0 contre les Capitals de Washington.

L'ailier droit Christian Thomas représente une agréable surprise, après avoir connu une dernière saison difficile dans les rangs mineurs. Mais il devra en mettre plein la vue cette semaine afin d'éviter une réaffectation à Hamilton. Il n'aura pas tout perdu, advenant qu'on le retranche, puisqu'il aura assurément mérité d'être un des premiers attaquants rappelés, sinon le premier, en cas de blessure à Montréal.

Le jeune Suédois Jacob De La Rose, choix de deuxième tour de l'équipe en 2013, et le Suisse Sven Andrighetto, choix de troisième tour l'an dernier, en sont d'autres qui montrent de belles choses au camp.

Pendant que Gabriel Dumont fait son bonhomme de chemin, des joueurs invités comme Drayson Bowman et Jake Dowell tentent de convaincre le CH de leur offrir des contrats.

À l'autre bout de la lorgnette, un vétéran comme Travis Moen qui connaît un camp ordinaire est peut-être menacé de perdre son poste.

Le renvoi dimanche à son équipe junior du premier choix de cette année, Nikita Scherbak, n'a rien eu de surprenant. Therrien n'a pas tari d'éloges à l'endroit de l'attaquant russe, et ses aptitudes sont indéniables. Mais il n'était visiblement pas prêt à faire le grand saut.

En défense, la situation est moins claire. Ce sera une lutte de tous les instants jusqu'à la toute fin. Le jeune Nathan Beaulieu supplante jusqu'à maintenant Jarred Tinordi. Il forme un duo intéressant avec Mike Weaver, qui est assuré de commencer la saison à Montréal. Greg Pateryn paraît également mieux que Tinordi, quoiqu'il devra être plus convaincant afin de s'implanter comme sixième ou septième défenseur.

Sinon, l'organisation a toujours dans sa manche la carte du bon vétéran Francis Bouillon, qui a accepté de participer au camp à titre d'invité. Les dirigeants pourraient également juger que Davis Drewiske, qui est déjà sous contrat, peut s'acquitter de la même tâche que Bouillon.

À noter que le jeune Darren Dietz, âgé de 22 ans, a gagné des points en préconisant un style très robuste.

Devant le filet, la lutte entre Peter Budaj et Dustin Tokarski connaîtra son dénouement sous peu. Dans le moment, tous deux sont à la hauteur et aucun n'a pris le dessus. Ils devraient disputer chacun un match complet cette semaine. Le choix s'annonce difficile. Le Canadien doit essentiellement décider s'il accepte de courir le risque de perdre les services du jeune Tokarski, en soumettant son nom au 'ballottage'. Le risque serait moins grand dans le cas du vétéran Budaj, en raison de son salaire annuel de 1,4 million $ US.

On a gardé le vétéran Joey MacDonald dans les alentours sans doute uniquement afin qu'il occupe le poste de second dans les derniers matchs préparatoires.

Vainqueur de trois de ses premières rencontres préparatoires, le Canadien va rendre visite aux Blackhawks de Chicago mercredi, avant d'aller affronter les Sénateurs à Ottawa vendredi, dans une série aller-retour. Les Sénateurs seront au Centre Bell, samedi.

Le CH va par la suite peaufiner sa préparation en vue de son match inaugural de la saison face aux Maple Leafs, à Toronto, le mercredi 8 octobre.

PLUS:pc