NOUVELLES

Jovan Belcher souffrait d'une ETC, confirme une autopsie réalisée il y a 7 mois

29/09/2014 10:52 EDT | Actualisé 29/11/2014 05:12 EST

KANSAS CITY, États-Unis - Une autopsie réalisée un an après que le secondeur des Chiefs de Kansas City Jovan Belcher eut tué de plusieurs coups de feu sa copine âgée de 22 ans avant de retourner l'arme contre lui a démontré qu'il souffrait d'une encéphalopathie traumatique chronique (ETC).

Cette maladie est une forme d'affection cérébrale progressant vers les maladies neurodégénératives, habituellement diagnostiquées après une pratique sportive prolongée ponctuée de nombreuses commotions cérébrales.

Belcher, qui était âgé de 25 ans, a tué Kasandra Perkins le 1er décembre 2012, au domicile du couple tandis que sa mère s'occupait de leur fille dans une chambre adjacente. Il a ensuite pris son véhicule et s'est dirigé vers le complexe d'entraînement des Chiefs, où il s'est suicidé d'une balle à la tête sous les yeux de l'ex-directeur général Scott Pioli et de l'ex-entraîneur Romeo Crennel.

La mère de Belcher, Cheryl Shepherd, a déposé une poursuite en décembre dans le comté de Jackson à Kansas City, estimant que son fils avait été exposé à «de nombreuses blessures à la tête» et que les Chiefs ne lui avaient pas fourni les soins nécessaires avant qu'il ne tue sa copine et ne commette son suicide.

L'autopsie a été réalisée en décembre dernier à la requête des avocats de Zoey Belcher, la fille de Jovan Belcher et Perkins. Les résultats, expédiés en février aux avocats et transmis aux médias lundi, confirment les symptômes de l'ETC, qui avaient également été relevés chez les ex-joueurs de la NFL Junior Seau et Dave Duerson, qui se sont aussi suicidés.

PLUS:pc