NOUVELLES

Des combats font 12 morts et 32 blessés dans l'est de l'Ukraine

29/09/2014 08:26 EDT | Actualisé 29/11/2014 05:12 EST

KYIV, Ukraine - Les pires violences à éclater en une semaine dans l'est de l'Ukraine ont fait au moins 12 morts et 32 blessés, quand les combats ont repris entre les forces gouvernementales et les insurgés pro-russes.

Le porte-parole du Conseil ukrainien de sécurité nationale, le colonel Andriy Lysenko, a déclaré aux journalistes lundi que neuf soldats ont été tués et 27 autres blessés au cours des dernières heures.

De son côté, le conseil municipal du bastion rebelle de Donetsk rapporte la mort de trois civils. Cinq personnes auraient aussi été blessées lors de bombardements survenus pendant la nuit de dimanche à lundi contre un secteur résidentiel du nord de la ville, où les combats se concentrent autour de l'aéroport contrôlé par l'armée.

Des explosions ont été entendues toute la journée de lundi, en provenance du nord de la ville.

Les violences se poursuivent en dépit du cessez-le-feu conclu le 5 septembre.

À Berlin, la chancellière allemande Angela Merkel a déclaré que la situation dans l'est de l'Ukraine est loin d'être satisfaisante.

«La question élémentaire du cessez-le-feu n'a pas encore été réglée, et encore bien moins le statut et la coopération entre les régions de Lougansk et Donetsk et le gouvernement central ukrainien, a-t-elle dit. Il n'y a aucune protection de la frontière entre les régions de Logansk et Donetsk — aucun contrôle, aucune zone tampon, et tout ça est un minimum pour que nous puissions envisager de révoquer les sanctions. Malheureusement, nous sommes encore très loin de là.»

L'Union européenne et l'Occident ont imposé de multiples sanctions à la Russie pour son rôle dans le conflit dans l'Est ukrainien.

Le conflit a fait au moins 3500 morts depuis le début des affrontements, à la mi-avril.

PLUS:pc