NOUVELLES

Une fusillade dans un club de Miami fait 15 blessés, dont un enfant de 11 ans

28/09/2014 01:07 EDT | Actualisé 28/11/2014 05:12 EST

MIAMI - Quinze personnes ont été blessées lors d'une fusillade survenue tôt dimanche dans une boîte de nuit de Miami, en Floride, a déclaré la police, en précisant que la plus jeune victime est âgée de 11 ans.

Quand les policiers sont arrivés au club The Spot vers 1 h, ils ont fait face à une scène chaotique impliquant un grand nombre d'adultes et d'adolescents. Les secouristes ont trouvé des personnes blessées à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement, dont certaines qui étaient trop grièvement atteintes pour pouvoir fuir les lieux.

Au moins une personne serait dans un état critique, mais la nature de ses blessures n'a pas été précisée.

Un responsable du service des incendies de Miami, Ignatius Carroll, a déclaré à l'Associated Press qu'un homme inconscient qui ne respirait plus avait été trouvé par les premiers répondants arrivés sur place.

Cinq filles âgées de 11 à 17 ans ont aussi été blessées par balle, a-t-il indiqué.

Les détails de l'incident restaient flous dans les heures suivant la fusillade. Les enquêteurs tentent de reconstituer la scène pour comprendre ce qui s'est passé.

«Les enquêteurs sont toujours en train de rencontrer les témoins. Ils vont d'un hôpital à l'autre», a indiqué une porte-parole de la police, Frederica Burden.

Mme Burden n'était pas en mesure de dire qui pourrait avoir tiré, combien d'armes à feu étaient impliquées ni ce qui pourrait avoir provoqué la fusillade.

«Ce qui a beaucoup étonné les premier répondants, c'est qu'il y avait ces enfants présents à 1 h du matin dans cette boîte de nuit, et que des violences se soient produites dans un lieu où un groupe d'enfants était réuni. (...) C'est vraiment troublant», a déclaré M. Carroll.

Les autorités ont indiqué qu'elles enquêtaient sur l'établissement The Spot et tentaient de comprendre pourquoi autant d'enfants s'y trouvaient lors de l'incident.

«S'agissait-il d'une fête privée, était-elle ouverte au public, c'est ce que nous tentons de comprendre», a précisé Mme Burden.

PLUS:pc