NOUVELLES

Éruption d'un volcan au Japon: 31 victimes trouvées sans vie au sommet

28/09/2014 01:04 EDT | Actualisé 28/11/2014 05:12 EST

TOKYO - Les secouristes ont fait de macabres découvertes au sommet du volcan qui a fait éruption samedi au Japon, alors qu'une trentaine de personnes ont été trouvées sans vie dimanche, dont certaines auraient été coincées dans une couche de cendres atteignant la hauteur du genou.

Quatre corps ont été redescendus et confirmés morts dimanche après-midi, 24 heures après l'éruption initiale du mont Ontake, a fait savoir un responsable de la gestion de crise de la préfecture de Nagano. Les autres 27 personnes ont été décrites comme ayant souffert d'insuffisance pulmonaire et cardiaque, la méthode traditionnelle employée pour décrire un corps avant que des médecins légistes ne les examinent.

Les responsables n'ont pas fourni de détails sur les probables causes des décès. Les médias japonais ont rapporté que certains des corps avaient été découverts dans un chalet de montagne près du sommet, et que les autres avaient été enterrés dans une couche de cendres de près de 50 centimètres.

La plupart des 31 victimes ont été retrouvées près du sommet de la montagne, là où les chutes de cendres furent les plus importantes, a mentionné un responsable du service de pompiers de la ville de Kiso. Deux des morts ont été identifiés jusqu'à présent; il s'agit de deux hommes, âgés de 23 et 45 ans respectivement.

Environ 250 personnes se trouvaient sur les pentes du mont Ontake, dans le centre du Japon, lorsque l'éruption s'est produite. La plupart ont pu quitter rapidement le secteur pour s'en tirer indemnes. L'endroit est très populaire auprès des amateurs d'escalade.

Une quarantaine de personnes, peut-être plus, qui étaient coincées sur la montagne, pendant la nuit, sont descendues dimanche. Plusieurs étaient blessées, et certaines ont dû être secourues par hélicoptère ou être redescendues sur des civières. À la tombée de la nuit, tous les blessés avaient été redescendus, ont fait savoir des responsables.

L'agence japonaise de gestion des incendies et des catastrophes a établi un bilan de 37 blessés, et tentait de mettre à jour ses informations sur les personnes toujours portées disparues.

Peu avant midi samedi, le volcan est entré en éruption avec un bruit semblable à un coup de tonnerre, crachant de larges panaches de cendre blanche.

Le mont Ontake est situé à environ 210 kilomètres à l’ouest de Tokyo, sur la frontière entre les préfectures de Nagano et Gifu. Sa dernière éruption importante remontait à 1979.

Les secouristes tentaient également de venir en aide aux blessés et aux autres personnes s'étant retrouvées coincées sur la montagne pendant la nuit; plusieurs ont trouvé refuge dans des chalets. Certains n'étaient pas en mesure de redescendre par eux-mêmes, ou n'osaient pas prendre ce risque.

Plus tôt, dimanche, des hélicoptères militaires ont secouru sept personnes se trouvant sur les flancs du volcan, et des intervenants d'urgence en aidaient d'autres à redescendre.

L'armée japonaise a déployé sept hélicoptères et 250 soldats. La police et les pompiers participaient également à l'opération de secours.

PLUS:pc