NOUVELLES

Déflagration et incendie dans un immeuble de Montréal: 5 blessés, dont 1 grave

28/09/2014 01:54 EDT | Actualisé 28/11/2014 05:12 EST

L'enquête sur l'explosion qui a fait cinq blessés dans une maison de chambres de la rue Bélanger, dans l'arrondissement Rosemont-Petite-Patrie, dimanche, est maintenant entre les mains des autorités policières.

En début de soirée, le Service de police de la Ville de Montréal a indiqué qu'un homme de 63 ans se trouvait toujours dans un état critique à l'hôpital à la suite de cet événement.

Selon les premiers détails de l'enquête, une bonbonne de propane serait à l'origine de l'explosion, survenue sur l'heure du midi dans cet immeuble qui comptait une cinquantaine d'unités.

Le blessé grave a été hospitalisé dans un état critique, alors que 80 pour cent de son corps a été brûlé lors de la déflagration et de l'incendie, a confirmé Bob Lemle, porte-parole d'Urgence-Santé.

Selon M. Lemle, l'homme n'a pas de blessures d'impact, caractéristiques d'une explosion. Son état aurait davantage été causé par l'incendie, selon le porte-parole du service ambulancier.

Au départ, les autorités rapportaient que deux personnes avaient subi des blessures qui mettaient leur vie en danger.

L'enquête a été transférée à l'Unité des incendies criminels du Service de police de la Ville de Montréal, en milieu d'après-midi, après la découverte de certains indices par les pompiers.

L'appel initial à 11 h 53 faisait état d'un «effondrement de structure» et d'un violent brasier dans le bâtiment, ce qui a provoqué une importante mobilisation des intervenants d'urgence.

Selon l'enquête, il y aurait eu une explosion près d'un escalier au rez-de-chaussée, a confirmé à La Presse Canadienne, Luc Galarneau du Service des incendies de Montréal.

Une centaine de pompiers ont été déployés, notamment une équipe spécialisée en effondrement de bâtiment.

Un pompier a été blessé légèrement, alors qu'il intervenait sur les lieux de l'incendie.

Les autorités policières ont bouclé un large périmètre, afin de permettre aux intervenants d'effectuer leurs manoeuvres sans encombre.

En raison de la possible déflagration, les pompiers doutaient pendant plusieurs heures de la solidité de la structure et ont mené différentes expertises sur celle-ci.

PLUS:pc