NOUVELLES

Un civil et un militaire morts en Ukraine malgré un cessez-le-feu

27/09/2014 11:14 EDT | Actualisé 27/11/2014 05:12 EST

KIEV, Ukraine - Un soldat et un civil ont été tués à Donetsk dans des attaques perpétrées par les rebelles, malgré un cessez-le-feu déclaré il y a trois semaines.

En plus du civil décédé, 16 personnes ont été blessées dans des attaques au mortier sur la ville de Shchastya. Une école et un hôpital ont été endommagés, selon un porte-parole du Conseil national de sécurité de l'Ukraine, Volodimir Poliovi.

Puis dans une autre attaque, un militaire a été tué et huit ont été blessés au cours de la dernière journée. M. Poliovi n'a pas donné plus de détails.

Les rebelles continuent de faire feu à proximité de l'aéroport de Dontesk. Bien que Donetsk soit la plus grande ville assiégée par les rebelles, les forces ukrainiennes gardent le contrôle de l'aéroport depuis mai.

Plus de 3500 personnes sont mortes dans le conflit en Ukraine entre les forces du gouvernement et les rebelles pro-russes.

Le retrait des forces ukrainiennes de l'aéroport faisait partie des sujets à l'ordre du jour d'une rencontre, vendredi, entre les représentants de l'Ukraine, des rebelles, de la Russie et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), a rapporté une station de télévision russe.

Volodimir Poliovi a confirmé que la rencontre a eu lieu, mais n'a pas donné de détails.

L'OSCE dirige les discussions de paix qui résultent d'un cessez-le-feu prononcé le 5 septembre et d'une entente conclue par la suite, prévoyant que les deux côtés doivent rendre les armes lourdes pour créer une zone tampon entre les deux camps.

PLUS:pc