NOUVELLES

Les leaders d'un mouvement prodémocratie de Hong-Kong défient Pékin

27/09/2014 05:32 EDT | Actualisé 27/11/2014 05:12 EST

HONG-KONG, Chine - Les leaders d'un mouvement pro-démocratie de Hong-Kong ont mis leurs menaces à exécution et lancé une manifestation de désobéissance civile, tôt dimanche, pour contester la récente décision du gouvernement de la Chine d'écarter la mise sur pied de véritables réformes démocratiques pour l'ancienne colonie britannique.

Les responsables du mouvement «Occupons Central avec Amour et Paix» ont confirmé qu'une «occupation» des rues à l'extérieur des quartiers généraux gouvernementaux avait officiellement commencé. Central est le lieu où se trouvent les principales places d'affaires de Hong-Kong ainsi que les quartiers généraux du gouvernement.

À l'origine, les responsables envisageaient tenir une manifestation assise dont l'objectif était de paralyser le district Central, mercredi. Toutefois, ils ont posé ce geste surprise dans ce qui semble être une tentative de profiter de l'élan généré par une manifestation organisée par des étudiants à l'extérieur des bureaux gouvernementaux, qui a attiré des milliers de partisans sur une période de deux soirs.

Les supporters du mouvement pro-démocratie demandent aux leaders communistes chinois de tenir des élections entièrement démocratiques en 2017.

La Chine, qui a pris le contrôle de l'ancienne colonie britannique en 1997, a promis que le leader de Hong-Kong pourrait être élu selon le suffrage universel. Mais des tensions liées à l'avenir politique de Hong-Kong ont surgi après que la législature chinoise eut décidé, le mois dernier, de ne pas permettre au public de nommer des candidats. Elle demandait plutôt que les candidatures soient filtrées par un comité de loyalistes pro-Pékin semblable à celui qui choisit actuellement le leader de la ville.

Les organisateurs de la manifestation pacifique demandent que Pékin revienne sur sa décision et que le gouvernement de Hong-Kong relance les consultations en vue d'une réforme politique.

«Le courage des étudiants et de la population, dans leur décision spontanée, a touché beaucoup de citoyens de Hong-Kong, a déclaré le groupe dans un communiqué.

«Pourtant, le gouvernement est demeuré inébranlable. Puisque que la roue du temps a atteint cette étape, nous avons décidé de nous lever et d'agir.»

PLUS:pc