NOUVELLES

Hong Kong: des étudiants en grève investissent le siège du gouvernement

26/09/2014 02:26 EDT | Actualisé 26/09/2014 02:27 EDT
Jessica Hromas via Getty Images
HONG KONG - JUNE 01: Pro-democracy activits march to mark the 25th anniversary of Tiananmen Square massacre, on June 1, 2014 in Hong Kong. The protest winds it's way from Victoria Park, Causeway Bay to finish at the Government Offices in Admiralty. (Photo by Jessica Hromas/Getty Images)

Plusieurs dizaines de manifestants ont forcé les portes du siège du gouvernement de Hong Kong vendredi soir au cours d'une manifestation étudiante contre la décision de Pékin de limiter la portée du suffrage universel.

La police a fait usage de gaz au poivre alors que près de cent manifestants faisaient pression pour entrer dans le complexe, plusieurs d'entre eux escaladant une clôture tandis que les autres criaient "Ouvrez les portes", selon des témoins sur place.

Les étudiants sont depuis plusieurs semaines les fers de lance d'une campagne de désobéissance civile.

La Chine, à laquelle Hong Kong a été rétrocédé par Londres en 1997, a annoncé en août que le futur chef de l'exécutif local serait bien élu au suffrage universel dès 2017 mais que seuls deux ou trois candidats sélectionnés par un comité de nomination seraient habilités à se présenter au scrutin.

Tard dans la soirée, environ mille personne se trouvaient encore à proximité du complexe gouvernemental. La foule avait dépassé deux mille personnes dans l'après-midi, quand des lycéens avaient rejoint les étudiants.

Plus tôt dans la journée, quelque 13 000 protestataires selon les organisateurs s'étaient réunis sur un campus du nord de la ville, redonnant un peu de souffle au mouvement démocratique dont les leaders ont récemment admis qu'ils n'avaient aucune chance de faire revenir la Chine sur sa décision.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Manifestation pro-démocratie à Hong Kong