NOUVELLES

L'Impact veut quitter les bas-fonds du classement général de la MLS

26/09/2014 07:29 EDT | Actualisé 26/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Puisqu'une participation aux éliminatoires est maintenant hors de portée, l'Impact de Montréal concentrera ses efforts pour quitter les bas-fonds du classement général de la MLS.

L'Impact, dernier dans l'Association de l'Est avec une récolte de 24 points en 29 matchs, tentera de signer une troisième victoire de suite, samedi, lorsqu'il rendra visite au Crew de Columbus.

«Nous continuerons à présenter la formation qui pourra obtenir les meilleurs résultats, a déclaré l'attaquant Jack McInerney. Nous ne voulons pas occuper le dernier rang de la Ligue, donc le fait d'obtenir un bon résultat contre le Crew est important pour nous.»

Une victoire samedi aiderait certainement la cause de la formation montréalaise. L'Impact (6-17-6) est à égalité avec le Chivas USA, qui affronte les Sounders de Seattle samedi, au dernier rang dans la MLS.

Le onze montréalais voudra aussi jouer les trouble-fêtes. Le Crew (10-9-10) occupe le cinquième et dernier rang donnant accès aux séries dans l'Est, deux points devant l'Union de Philadelphie et trois devant le Toronto FC, qui a un match de plus à disputer.

«Si nous pouvons rendre la tâche difficile aux autres équipes, pourquoi pas? Il y a encore beaucoup à l'enjeu», a commenté l'entraîneur Frank Klopas.

McInerney est d'accord avec son pilote.

«J'espère qu'on pourra aller là et gâcher la fête, a-t-il ajouté. Je suis certain qu'il s'agit d'un des matchs les plus importants de la saison pour eux.

«Ils peuvent soit solidifier leur emprise sur le cinquième rang ou se compliquer la tâche.»

L'Impact reprend l'action en MLS après avoir atteint le carré d'as de la Ligue des champions de la CONCACAF, mercredi. La troupe de Frank Klopas a confirmé sa première présence en quarts en six ans, terminant au sommet du groupe 3 après que les Red Bulls de New York et le C.D. FAS eurent fait match nul 0-0.

Comme plusieurs de ses joueurs, Klopas a regardé le match de mercredi et s'est réjoui du résultat.

«Je suis très content pour l'organisation et pour les joueurs, a-t-il affirmé. Ç'a été une année difficile. C'est important de finir sur une note positive. Il faut poursuivre sur notre lancée, nous sommes une équipe différente à ce stade la saison.»

Même s'il ne peut plus espérer participer aux éliminatoires, l'Impact a renversé la vapeur.

La formation montréalaise n'a signé que cinq victoires à ses 25 premiers matchs toutes compétitions confondues, mais elle maintient une fiche de 6-4-1 depuis le 5 août.

PLUS:pc