NOUVELLES

Les réfugiés arrivent à Chypre à bord d'un navire de croisière

26/09/2014 07:59 EDT | Actualisé 26/11/2014 05:12 EST

NICOSIE, Chypre - Des centaines de migrants probablement originaires de Syrie ont été évacués vendredi d'un navire de croisière par la police d'élite chypriote.

Une porte-parole de la police, Nicoletta Tyrimou, a indiqué à l'Associated Press que près de 300 personnes ont été évacuées du navire avant l'aube, vendredi, après que des heures de négociations n'aient pas suffi à les convaincre de sortir d'elles-mêmes.

Les migrants insistaient pour être conduits en Italie.

Une soixantaine de personnes avaient accepté de quitter le navire jeudi, après qu'il soit arrivé au port de Limassol, dans la partie orientale de l'île méditérranéenne.

Le ministre de la Justice Ionas Nicolaou a expliqué au diffuseur public RIK que la police est intervenue délicatement et qu'elle n'a pas eu recours à la force.

Les 345 réfugiés, dont 52 enfants, seront hébergés dans un centre d'accueil près de Nicosie, la capitale, en attendant que les autorités statuent sur leur sort.

Les migrants ont été cueillis par le navire de croisière après que leur petit bateau soit tombé en panne dans la Méditérranée. Mme Tymirou a expliqué que le bateau était vraisemblablement parti du port de Lattaquié, avec à son bord des Syriens qui cherchaient à échapper à une guerre civile sanglante.

Le ministre Nicolaou a précisé que chaque cas sera évalué individuellement pour déterminer si les migrants peuvent obtenir l'asile en Grèce ou ailleurs en Europe, ou encore s'ils ont de la famille quelque part.

PLUS:pc