NOUVELLES

Le botteur Sean Whyte fait la différence dans la victoire de 15-7 des Alouettes

26/09/2014 10:56 EDT | Actualisé 26/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - Le travail de Sean Whyte a été suffisant pour que les Alouettes de Montréal résistent au Rouge et Noir d'Ottawa dans un gain de 15-7.

Il s'agit d'une quatrième victoire en cinq matchs pour les Alouettes (5-8), qui occupent maintenant le premier rang dans l'Est après un départ de 1-7.

De son côté, le Rouge et Noir (1-11) a perdu un neuvième match d'affilée. Ils ont toutefois offert un rare moment de réjouissance à leurs partisans au cours de cette rencontre.

Le touché de Jonathan Williams dans la dernière minute de la première demie a mis fin à une disette de 33 jours sans touché à domicile pour la nouvelle formation du circuit Cohon. C'est un autre Jonathan Wilson qui avait inscrit ce majeur sur un retour d'interception réussi contre les Stampeders de Calgary, le 24 août dernier. C'est toute l'offensive dont le Rouge et Noir a pu profité au cours de ce match. Tout un contraste avec leur dernier match, alors qu'ils avaient marqué 32 points dans une défaite en Saskatchewan dimanche dernier.

Les partisans des deux équipes ont eu bien peu à se mettre sous la dent en deuxième demie, puisque les seuls points inscrits l'ont été sur deux simples de Whyte et un placement.

Les deux quarts ont été plutôt ordinaires dans ce duel: Henry Burris a complété 25 de ses 32 passes pour 253 verges, tandis que Jonathan Crompton n'a trouvé ses receveurs que 14 fois en 29 tentatives pour 181 verges et deux interceptions, celles de Jasper Simmons et Abdul Kanneh au premier quart. À chaque fois, le Rouge et Noir s'est retrouvé en bonne position sur le terrain, mais la défense des Alouettes s'est dressée devant lui, notamment sur un premier essai et les buts de la ligne de 1.

Burris a eu l'occasion de jouer les héros en fin de rencontre alors qu'il a mené l'attaque des locaux jusqu'à la ligne de 7 des Alouettes avec deux secondes à faire, mais une mauvaise remise suivi d'un sac a mis fin à la poussée. De toute façon, le Rouge et Noir avait été puni pour une formation illégale sur le jeu.

Le Rouge et Noir a eu plus de chances de s'inscrire en première demie, mais ce sont les Alouettes qui ont été plus opportunistes, prenant les devants 10-0 et gagnant le vestiaire avec uen priorité de 10-7, Williams franchissant 23 verges pour inscrire les locaux à la marque grâce à leur premier touché offensif à domicile en près de 16 quarts.

Avant cela, les Alouettes avaient inscrit trois points sur pla cement de 14 verges de Whyte et un touché sur un échappé recouvré et ramené jusque dans la zone des buts par Chip Cox, portant la marque à 10-0. Cox a couru les dernières 50 verges après qu'Aaron Lavarias eut récupéré l'échappé de Burris et couru les 25 premières. Il a donné le ballon au plus agile Cox pour assurer le touché.

Ce ne sont pas les deux attaques qui ont soulevé la foule en première demie, alors qu'elles ont amassé 106 verges au total, dont 60 de la part du Rouge et Noir.

PLUS:pc