NOUVELLES

Une femme pilote des Émirats arabes unis participe aux frappes contre l'ÉI

25/09/2014 03:08 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

DUBAÏ, Émirats arabes unis - La première femme pilote de l'armée de l'air des Émirats arabes unis a participé aux frappes menées contre les extrémistes du groupe État islamique en Syrie plus tôt cette semaine, a annoncé l'ambassadeur de ce pays à Washington, jeudi.

Les médias sociaux se sont emballés autour de la rumeur voulant que la major Mariam al-Mansouri, pilote de F-16, ait participé aux attaques contre le groupe djihadiste, plusieurs internautes se réjouissant qu'une femme arabe participe aux opérations militaires internationales contre cette organisation et son idéologie ultraconservatrice.

L'ambassadeur Yousef al-Otaiba a confirmé, jeudi, que la pilote avait non seulement participé aux frappes, mais qu'elle avait aussi dirigé la mission menée par les Émirats arabes unis. Il a souligné que la major Al-Mansouri était parfaitement qualifiée, hautement entraînée et prête au combat.

Les Émirats arabes unis sont l'un des cinq pays arabes qui se sont joints à la coalition menée par les États-Unis pour mener des frappes contre les djihadistes de l'État islamique en Syrie.

PLUS:pc