POLITIQUE

Futur pont Champlain: l'option du tram-train est étudiée

25/09/2014 04:55 EDT | Actualisé 25/09/2014 04:55 EDT
Infrastructure Canada

Radio-Canada a appris qu'un autre mode de transport collectif est à l'étude pour le futur pont Champlain : il s'agit du tram-train, comme celui qui est en construction en ce moment à Ottawa. Une solution moins chère que le train léger, mais pouvant transporter moins de gens.

Un texte de François Cormier avec la collaboration de Benoît Chapdelaine

L'Agence métropolitaine de transport (AMT) indique que le tram-train a toujours fait partie des options étudiées, puisqu'il fait partie de la grande famille des systèmes légers sur rail (SLR).

Cependant, Radio-Canada ne retrouve aucune déclaration où il est clairement mentionné que le tram-train est à l'étude. « Ça fera partie des modes qu'on va étudier et à la fin, on fera une recommandation », explique le président-directeur général de l'AMT, Nicolas Girard.

« Je trouve ça fantastique », déclare Réjean Benoit, technicien en transport et auteur du livre Tramworld. C'est la première fois qu'il entend clairement l'AMT dire qu'elle étudie le tram-train.

« Il y a probablement une demande du gouvernement de réduire les coûts parce qu'un train léger est très très coûteux et plus long à mettre en place. »

— Réjean Benoit, technicien en transport

tableau tram pont champlain

Réjean Benoît explique qu'un tram-train coûterait 90 millions de dollars de moins par kilomètre. Cependant, il transporterait aussi moins de gens. « Le train léger peut transporter environ 32 000 personnes par direction à l'heure, alors que le tram-train en transporte environ 15 000 », dit-il. Il estime toutefois que l'économie de coûts permettrait de développer le réseau davantage.

L'AMT doit remettre son rapport au gouvernement Couillard à l'été 2015. Le gouvernement devra ensuite prendre une décision en fonction des moyens qu'il aura, ainsi que des besoins en transport.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Le futur pont Champlain