NOUVELLES

Sabres: l'ancien du CH Gorges a écouté son coeur en refusant l'échange aux Leafs

25/09/2014 06:53 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

BUFFALO, États-Unis - En plus de sept saisons avec le Tricolore, Josh Gorges a affronté les Maple Leafs 36 fois. Et l'été dernier, l'animosité développée envers eux a changé le cours de sa carrière.

Quand le CH a tenté d'échanger le vétéran défenseur à Toronto lors du repêchage, Gorges a dit non. Les Leafs étaient parmi les clubs où il ne voulait pas aller, et il n'allait pas bouger à ce niveau.

Après avoir été échangé aux Sabres de Buffalo, une équipe en reconstruction, Gorges ne regrette pas d'avoir écouté son coeur et son âme en disans non aux Maple Leafs. C'est d'ailleurs ce qu'il a dit à leur nouveau président, Brendan Shanahan.

«Je lui ai juste dit, 'ce qui me permet de bien jouer dans cette ligue, c'est quand j'y mets vraiment du coeur', a confié Gorges. Et après les avoir eu si longtemps comme rivaux numéro un, je pensais simplement que ça n'aurait pas été juste envers eux. Je n'aurais pas été le même joueur.»

Défenseur à caractère coriace et défensif, Gorges possédait les atouts recherchés par les Leafs, mais Shanahan a pleinement compris, a dit Gorges. Ce n'était rien contre la ville de Toronto.

Les Leafs se sont tournés vers Roman Polak, obtenu de St. Louis en retour de Carl Gunnarsson.

Gorges est heureux avec les Sabres, où il retrouve Brian Gionta, l'ancien capitaine du Canadien.

«C'est vraiment plaisant de commencer un nouveau chapitre avec quelqu'un qu'on connaît, a mentionné Gorges. Un autre aspect très important, c'est que nos épouses sont de grandes amies, alors elles vont pouvoir s'habituer à la ville ensemble. Ça rend le tout beaucoup plus agréable.»

L'entraîneur Ted Nolan va compter sur Gorges et Gionta pour s'afficher comme meneurs avec les Sabres, qui ont une bien jeune équipe.

«L'attitude au camp est excellente, a dit Nolan. Et quand c'est comme ça, vous regardez dans le vestiaire sur qui les gars prennent l'exemple et Josh Gorges fait partie de ceux qui montrent du leadership, c'est certain.»

PLUS:pc