NOUVELLES

L'Ontario aura du mal à atteindre le déficit zéro d'ici 2017-18, selon le Board

25/09/2014 07:08 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

TORONTO - Le Conference Board du Canada doute que le gouvernement de l'Ontario pourra tenir sa promesse d'atteindre le déficit zéro d'ici trois ans sans réduire davantage ses dépenses ou augmenter les impôts.

L'organisme croit qu'un ralentissement de la croissance des revenus du gouvernement ontarien l'empêchera d'éliminer son déficit de 12,5 milliards $ d'ici 2017-2018, «malgré un ambitieux programme de contrôle des dépenses». Le Conference Board rappelle aussi que le PIB réel en Ontario devrait croître de 1,5 pour cent cette année, moins que la prévision de 2,1 pour cent retenue dans le budget.

Selon Matthew Stewart, directeur adjoint au Conference Board, le gouvernement ontarien devra faire des «choix politiques plus audacieux» que les mesures de restrictions déjà annoncées dans le récent budget. Il note que les dépenses de programmes en Ontario ont augmenté en moyenne de 5,1 pour cent par année depuis 10 ans.

Le Conference Board croit que sans réductions additionnelles des dépenses ou sans augmentations des impôts, le gouvernement ontarien pourrait rater d'environ 2,4 milliards $ sa cible du déficit zéro.

Une porte-parole du ministre des Finances, Charles Sousa, a précisé jeudi que le gouvernement libéral maintenait le cap, confiant d'atteindre sa cible.

Le déficit de l'Ontario pour l'année financière 2013-2014 s'est chiffré à 10,5 milliards $, soit 800 millions $ de moins que prévu, grâce à une réserve de 1 milliard $ utilisée pour compenser la baisse imprévue des revenus gouvernementaux et des paiements de transferts fédéraux.

PLUS:pc