NOUVELLES

Le trio de David Desharnais connaît une première sortie satisfaisante

25/09/2014 11:44 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Le trio de David Desharnais a connu une première sortie satisfaisante en matchs préparatoires.

«Ç'a bien été. Nous avons commis quelques erreurs, mais c'est normal dans un premier match, a analysé le nouveau venu Pierre-Alexandre Parenteau, qui a obtenu deux tirs au but. Je suis content en général parce que la cohésion était encore au rendez-vous. Nous avons eu de bonnes chances de marquer.»

Tout n'a pas été au beau fixe effectivement puisque Parenteau et Max Pacioretty ont été sur la glace pour les deux buts de l'Avalanche et Desharnais a terminé la soirée avec une fiche de moins-1.

Pacioretty, un but, et Desharnais, une passe, ont récolté des points.

En défense, P.K. Subban a fini le match à moins-2, mais avec une fiche d'un but et de deux passes à l'attaque.

L'efficacité du Tricolore en supériorité numérique lui a permis de l'emporter.

«P.K., c'est tout un joueur de hockey, a dit Parenteau. Je l'avais affronté, mais c'était la première fois que je jouais avec. C'est un joueur explosif. Il est `fun' à voir et il fait accourir les foules. Je devais m'adapter parce qu'il aime beaucoup décocher des tirs. Je devrai tenter davantage de saisir les retours.»

Les deux équipes avaient inséré plusieurs vétérans dans leur formation. Avec comme résultat que le spectacle offert a été de bonne qualité.

«J'ai apprécié l'effort que les gars ont fourni, a commenté l'entraîneur Michel Therrien. Nous affrontions une très bonne équipe, avec deux trios explosifs. C'était un bon défi. Au cours des deux premières périodes, nous avons cédé peu de choses à l'Avalanche. Nous exercions de la pression et nous étions coriaces. Les gars étaient venus pour travailler. Même si ce n'était qu'un match présaison, ils ont démontré beaucoup de leadership.»

Scherbak jouera encore

Nikita Scherbak a disputé un deuxième match hors-concours d'affilée, et il en jouera d'autres, selon ce que Therrien a indiqué, même s'il a été discret et qu'il a parfois paru dominé sur le plan physique.

L'ailier russe, premier choix de l'équipe au dernier repêchage, a été coupé près de l'oreille droite par une rondelle égarée.

«Il possède tous les atouts qu'on souhaite voir chez un joueur, l'a encensé Therrien. Il possède le physique (six pieds deux pouces), il patine avec la vitesse de l'éclair et il est talentueux. En troisième période, on l'a utilisé à l'aile droite où il est beaucoup plus à l'aise. Il a été capable de faire des jeux. Il a une bonne vision, il est voué à un très bel avenir. Ce qui est très encourageant pour l'organisation.

«On va laisser le camp aller. Nous allons lui donner d'autres matchs pour qu'il aille chercher le plus d'expérience possible. Le camp d'entraînement, c'est fait pour ça. Est-ce qu'il va faire l'équipe? C'est vraiment trop tôt pour le dire. C'est une décision importante pour un jeune de 18 ans. Nous voulons que nos jeunes progressent et qu'ils jouent en masse. Mais pour ce qui est des atouts, il en a beaucoup pour jouer dans la Ligue nationale.»

Therrien a dit qu'on procédera sous peu à une première vague de retranchements, mais pas immédiatement après le match de vendredi à Québec.

PLUS:pc