NOUVELLES

Le Traité sur le commerce des armes de l'ONU entrera en vigueur en décembre

25/09/2014 03:02 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

NATIONS UNIES, États-Unis - Un traité des Nations unies visant à réguler le commerce international des armes entrera en vigueur le 24 décembre, à la suite de la ratification de cinq nouveaux pays.

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon, a indiqué jeudi que plus de 50 pays avaient signé l'accord, ce qui permettra son application prochaine.

Cinq nouveaux pays, les Bahamas, le Portugal, le Sénégal, l'Uruguay et Sainte-Lucie, se sont joints jeudi aux autres pays ayant ratifié le Traité sur le commerce des armes.

Au total, 53 pays, dont plusieurs exportateurs importants, ont ratifié le traité, adopté il y a moins de deux ans à l'ONU.

Le traité édicte que les pays signataires instaureront un système pour contrôler la vente à l'étranger d'armes conventionnelles, des pistolets aux chars d'assaut, en passant par les avions de combat et les navires de guerre. Le commerce illégal des armes engendre des retombées de 60 à 85 milliards $ par année dans le monde.

Il ne prévoit pas de régulation pour le commerce des armes à l'intérieur des pays.

Le Canada n'a pas ratifié le traité. Le ministre des Affaires étrangères John Baird avait indiqué, en 2013, qu'il voyait un lien entre cette nouvelle politique et le registre des armes à feu du Canada, que le gouvernement conservateur a aboli.

Les États-Unis ont signé le traité, mais le Sénat n'a pas encore donné son accord.

Anna Macdonald, vice-présidente de la Coalition pour le contrôle des armes, a salué l'initiative pour contrôler le commerce des armes, qui serait «hors de contrôle». Elle a invité d'autres pays à y participer.

PLUS:pc