NOUVELLES

Le patron de Sears Canada démissionnera d'ici la fin de l'année

25/09/2014 10:08 EDT | Actualisé 25/11/2014 05:12 EST

TORONTO - Sears Canada (TSX:SCC) a annoncé jeudi que son grand patron avait l'intention de démissionner de son poste et de rentrer aux États-Unis d'ici la fin de l'année, pour des raisons familiales.

Le conseil d'administration du grand détaillant a commencé à chercher un remplaçant à Douglas Campbell, un ancien militaire américain qui aura été président et chef de la direction de Sears Canada pendant environ un an.

M. Campbell s'était joint à Sears Canada en mars 2011 et en est devenu le numéro deux en novembre 2012, avant d'être promu au plus haut poste de direction en septembre dernier, après que Calvin McDonald eut annoncé qu'il quittait pour se joindre à une autre entreprise.

Le détaillant et son pendant américain sont la cible depuis peu d'une action collective intentée par environ 250 exploitants — actuels et anciens — d'établissements Magasins Local Sears, qui accusent Sears Canada et Sears Roebuck d'avoir fait en sorte qu'il leur soit «virtuellement impossible» de mener des activités rentables. Sears se défend en affirmant que les allégations sont sans fondement.

L'annonce de M. Campbell survient alors que les détaillants canadiens et américains se préparent pour la saison du magasinage des Fêtes, habituellement la période de l'année la plus rentable pour ce secteur.

Sears Canada est contrôlé par l'homme d'affaires américain Edward Lampert, qui détient directement et indirectement une vaste majorité de ses actions par l'entremise de sa participation dans Sears Holdings (Nasdaq:SHLD).

La société canadienne a précisé jeudi qu'elle continuerait de collaborer avec Sears Holdings dans le cadre du processus de révision stratégique au sujet de sa participation de 51 pour cent dans Sears Canada.

PLUS:pc