NOUVELLES

Une rafle européenne contre le crime organisé se solde par 1000 arrestations

24/09/2014 08:25 EDT | Actualisé 24/11/2014 05:12 EST

LA HAYE, Pays-Bas - Plus de 1000 personnes ont été arrêtées au cours des neuf derniers jours en Europe, dans le cadre de ce qui est décrit comme étant la plus importante opération jamais lancée contre le crime organisé sur le continent.

Le directeur de l'agence policière Europol, Rob Wainwright, a déclaré aux journalistes mercredi que l'Opération Archimède ciblait une multitude de crimes, allant du trafic de drogue à l'immigration illégale en passant par l'évasion fiscale, le vol et la contrefaçon.

M. Wainwright a révélé que les perquisitions ont mené à 1027 arrestations. Trente enfants roumains ont été sauvés d'un réseau de trafic de personnes. Des quantités énormes de drogues — soit 599 kilos de cocaïne, 200 kilos d'héroïne et 1,3 tonne de marijuana — ont été saisis.

Les forces de l'ordre de 34 pays — dont les États-Unis, l'Australie et la Suisse — ont collaboré à l'opération. Quelque 20 000 policiers ont procédé à des perquisitions dans 300 villes, ports, aéroports et postes frontaliers.

M. Wainwright a déclaré que l'opération représente une attaque importante contre toute l'infrastructure criminelle en Europe.

Il a ajouté que des renseignements obtenus pendant l'opération mèneront à d'autres arrestations.

Les perquisitions ont permis de mieux comprendre comment les criminels de l'UE et d'ailleurs coordonnent leurs efforts, souvent en s'échangeant des messages numériques lourdement encodés. M. Wainwright a expliqué qu'une «communauté criminelle plus intégrée» s'est développée au cours des dernières années, ce qui a permis à différents groupes criminels de collaborer à différentes activités illicites.

Il a ajouté que les perquisitions «envoient un message très fort aux groupes criminels qu'ils ne sont pas hors de la portée de la loi».

PLUS:pc