NOUVELLES

Montréal veut une course de formule E, dit le maire Coderre

24/09/2014 06:23 EDT | Actualisé 24/09/2014 06:23 EDT
ASSOCIATED PRESS
Audi Sport ABT's Lucas di Grassi of Brazil races ahead at the start of the inaugural Formula E all-electric auto race in Beijing Saturday, Sept. 13, 2014. Di Grassi crossed the finish line first to win the event.(AP Photo/Ng Han Guan)

Montréal aimerait une manche du Championnat du monde de formule E, nouvellement créé par la FIA. C'est ce qu'a dit le maire Denis Coderre, mardi.

La première saison du Championnat du monde de formule E a démarré à Pékin le 13 septembre. Il y aura 10 courses au cours des 9 prochains mois.

Le maire Coderre est très intéressé par ce championnat de voitures de course électriques, dont les courses se déroulent exclusivement sur circuit urbain.

Cette course ne se déroulerait donc pas au circuit Gilles-Villeneuve.

« J'ai approché Jean Todt pour avoir la formule E », a dit M. Coderre, mardi, dans une allocution donnée au Corim (Conseil des relations internationales de Montréal).

« Quand on parlera de l'électrification de nos transports en commun, le monde va voir qu'on est sérieux, a précisé M. Coderre, et cette plus-value va attirer tout ce qui vient avec. »

C'est lors du dernier Grand Prix du Canada que Denis Coderre et le président de la FIA, Jean Todt, ont parlé de la possibilité d'organiser une course dans les rues de Montréal, et le Gouvernement du Québec est intéressé par le projet, a appris Radio-Canada Sports.

Denis Coderre a ancré l'environnement dans sa politique municipale et veut, avec ce type de course de voitures propres, promouvoir au niveau international la qualité de vie et l'environnement de la métropole francophone canadienne.

Pour l'instant, deux courses de formule E en Amérique du Nord sont inscrites au calendrier de la saison inaugurale de ce championnat, les deux aux États-Unis avec Miami et Long Beach, en Californie.

Montréal obtiendrait une manche du Championnat de formule E au plus tôt lors de sa troisième saison (2016-2017), a aussi appris Radio-Canada Sports.

Selon le magazine britannique Autosport, la formule E prévoit augmenter son nombre de courses lors de sa deuxième saison, en 2015-2016. Il y aurait deux manches supplémentaires. Ce qui ouvre la porte à Vancouver.

Vancouver avant Montréal ?

La ville de Vancouver a en effet déjà commencé des démarches pour obtenir une course de formule E. Le conseil municipal a demandé une étude de faisabilité, à la suite d'une proposition faite par la conseillère municipale Elizabeth Ball.

Certains sites spécialisés parlaient de la possibilité que Vancouver obtienne une manche de cette saison 2014-2015, au début de février 2015 (il y a un trou dans le calendrier). Mais Radio-Canada Vancouver a appris que les délais de l'étude de faisabilité reportent l'organisation d'une épreuve à la deuxième saison au plus tôt.

Elizabeth Ball précise dans un communiqué que toute l'action se déroule en une seule journée, et que cela minimise les nuisances pour les habitants. Elle croit aussi qu'en plus des bénéfices économiques et sociaux que cette course générerait, l'épreuve serait une vitrine internationale fantastique pour la ville de Vancouver.

Rappelons que Vancouver a déjà organisé des épreuves du Championnat CART (puis Champ Car) dans son centre-ville entre 1990 et 2004.

Selon la page Facebook « help bring FIA formula E to Vancouver » (« aidez-nous à amener la formule E à Vancouver »), une première rencontre a eu lieu, qui a réuni des gens ayant travaillé pour la course CART de Vancouver et pour les Jeux olympiques de 2010 ainsi que des représentants de deux équipes de formule E.

(Avec la collaboration de Philippe Crépeau)

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Formula E: The First Race In Pictures