NOUVELLES

Derek Jeter et les Yankees s'inclinent 9-5 face aux Orioles, sont éliminés

24/09/2014 06:10 EDT | Actualisé 24/11/2014 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Derek Jeter et les Yankees de New York ont laissé filer une avance de trois points pour finalement s'incliner 9-5 devant Nelson Cruz et les Orioles de Baltimore, mercredi après-midi, confirmant du même coup leur élimination.

Jeter, qui agissait à titre de frappeur de choix, a été blanchi en quatre présences au bâton à son avant-dernier match à domicile. Il a du même coup vu sa série de sept matchs avec au moins un coup sûr prendre fin, et sa moyenne chuter à ,253.

Les Yankees ont raté les séries éliminatoires pour une deuxième saison de suite pour la première fois depuis 1992-93. La seule autre fois où les Yankees avaient raté les séries au cours de la carrière de 20 saisons du capitaine de l'équipe, c'était en 2008.

«C'est décevant. C'est frustrant, a dit le gérant des Yankees Joe Girardi. Ce n'est pas à cet endroit que tu veux te retrouver à ce stade-ci de la saison.»

Les Yankees sont éliminés, alors qu'il reste quatre matchs à la saison, pour la deuxième année de suite. Ils doivent conclure leur campagne à domicile jeudi soir, alors que Jeter sera assurément applaudi pour avoir contribué à cinq des 27 conquêtes de la Série mondiale des Yankees. La pluie est prévue en soirée.

Les Orioles, qui participeront aux séries pour la deuxième fois en trois saisons, ont entamé la journée à deux matchs et demi des Angels de Los Angeles, qui affronteront les Athletics à Oakland.

Bud Norris (15-8) a rapidement tiré de l'arrière 3-0 en dépit du fait qu'il ait obtenu sept de ses neuf premiers retraits sur des prises. Il a permis au premier frappeur de la deuxième manche, Stephen Drew, de frapper la longue balle, avant de faire cinq victimes de suite au bâton — une séquence interrompue par le circuit de Chase Headley en troisième manche.

Norris a porté sa fiche à 9-1 en 14 départs dans les duels de section.

Shane Greene (5-4) a rempli les sentiers en troisième manche, mais il a contraint Adam Jones à cogner un faible roulant qui a mis un terme à la menace. La recrue n'a pas connu autant de succès en quatrième manche, lorsque les Orioles ont envoyé 11 frappeurs à la plaque et marqué trois points après deux retraits.

PLUS:pc