NOUVELLES

Une fusillade fait trois morts aux États-Unis

23/09/2014 12:04 EDT | Actualisé 23/11/2014 05:12 EST

BIRMINGHAM, États-Unis - L'homme qui a tué deux employés d'un entrepôt de l'entreprise de messagerie UPS de Birmingham, en Alabama, avant de s'enlever la vie, avait dit à certaines personnes qu'il éprouvait des problèmes au travail, a révélé un pasteur, Bill Wilks.

L'homme n'avait toutefois pas laissé entendre que la situation pourrait dégénérer de la sorte, a ajouté M. Wilks.

Un porte-parole de la police qui a requis l'anonymat a révélé à l'Associated Press que le tireur se nommait Joe Tesney.

Bill Wilks, le pasteur de l'église baptiste de NorthPark, soutient que M. Tesney, sa femme et ses deux enfants étaient membres de son église depuis 2003.

Toujours selon M. Wilks, il était «troublé» par sa situation professionnelle et financière.

Plus tôt mardi, la police a rapporté qu'un ancien employé d'UPS qui avait perdu son emploi la veille est entré dans l'entrepôt de tri par une porte de camion et a ouvert le feu. Il a tué un superviseur et un autre employé.

Il se serait enlevé la vie avant l'arrivée des policiers.

UPS a indiqué par voie de communiqué que la fusillade s'est produite vers 9 h 40, heure locale.

PLUS:pc