NOUVELLES

Un composé du houblon améliorerait les fonctions cognitives

23/09/2014 01:04 EDT | Actualisé 23/11/2014 05:12 EST

MONTRÉAL - Un type de flavonoïde retrouvé dans le houblon et la bière a amélioré les fonctions cognitives des jeunes souris, mais non de leurs consoeurs plus âgées.

Les chercheurs de l'institut Linus Pauling et de l'université Oregon State ont indiqué que leur découverte pourrait un jour aider à combattre le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement.

Les flavonoïdes sont des composés retrouvés dans les plantes et qui leur donnent fréquemment leur couleur. Leur étude s'est intensifiée au cours des dernières années, puisqu'on leur attribue des bienfaits pour lutter contre le cancer, l'inflammation ou encore la maladie cardiovasculaire.

Le xanthohumol serait particulièrement utile dans la lutte contre le syndrome métabolique, une condition associée à l'obésité, à l'hypertension artérielle et à d'autres problèmes, comme le déclin cognitif.

La nouvelle étude a utilisé des quantités de xanthohumol nettement supérieures à celles qu'on pourrait obtenir uniquement par le biais de l'alimentation. Les jeunes souris ont témoigné d'une capacité accrue à naviguer un labyrinthe inconnu, tandis que les souris plus âgées n'ont semblé en retirer aucun avantage.

Les capacités de raisonnement de plus haut niveau des jeunes souris ont semblé rehaussées, a expliqué le docteur Daniel Zamzow.

Le xanthohumol est un nutriant rare qui se retrouve uniquement dans le houblon utilisé pour fabriquer la bière. Les chercheurs ont prévenu qu'un humain devrait consommer 2000 litres de bière par jour pour atteindre les quantités de xanthohumol utilisées lors de cette étude.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal scientifique Behavioral Brain Research.

PLUS:pc