NOUVELLES

L'armée israélienne abat un avion syrien au-dessus du Golan (VIDÉO)

23/09/2014 06:24 EDT | Actualisé 23/09/2014 06:24 EDT

Israël a abattu mardi un avion militaire syrien au-dessus du Golan, son ministre de la Défense prévenant qu'il riposterait "avec force" à toute intrusion dans la partie du plateau qu'il occupe.

"Un avion syrien qui s'était infiltré dans l'espace aérien sur le plateau du Golan a été abattu par une batterie de (missiles) Patriot de défense aérienne", a annoncé le porte-parole de l'armée sur son compte Twitter.

Une source militaire syrienne, citée par la télévision d'Etat, a confirmé qu'un appareil militaire syrien avait été abattu, accusant l'Etat hébreu de soutenir les jihadistes qui multiplient les exactions en Syrie.

"Dans le cadre de son soutien aux groupes terroristes Etat islamique (EI) et Front al-Nosra, et en violation flagrante de la résolution 2170 du conseil de sécurité de l'ONU, Israël a attaqué un avion militaire syrien et l'abattu", a dit cette source.

Adoptée à la mi-août, la résolution 2170 vise à empêcher le recrutement et le financement des groupes jihadistes en Syrie et en Irak.

Il s'agit de l'incident le plus grave sur le plateau du Golan depuis le début en 2011 de la guerre en Syrie.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a prévenu dans un communiqué qu'"Israël ne permettra à personne, qu'il s'agisse d'un Etat ou d'une organisation terroriste, de menacer notre sécurité et de violer notre souveraineté".

"Nous réagirons avec force contre toute tentative de ce genre qu'elle soit le résultat d'une erreur ou d'une intention délibérée", a-t-il ajouté.

Selon lui, "l'avion de combat syrien abattu s'est approché du territoire israélien sur le plateau du Golan de façon menaçante et il a même franchi la ligne frontière".

Israël, officiellement toujours en état de guerre avec la Syrie, occupe depuis 1967 environ 1.200 kilomètres carrés du plateau du Golan qu'il a annexés, même si cette décision n'a jamais été reconnue par la communauté internationale. Environ 510 km2 du plateau restent sous contrôle syrien.

Selon la radio publique, l'appareil syrien, un Soukhoï 24, a pénétré de 800 mètres dans l'espace aérien qu'Israël affirme contrôler au-dessus du Golan. Il volait à une altitude de 10 000 à 14 000 pieds. Les deux membres de l'équipage ont apparemment réussi à abandonner l'appareil avant qu'il ne s'écrase, a poursuivi la radio.

Israël a pour politique de tirer contre tout avion de combat qui pénètre son espace aérien.

La situation sur le Golan s'est tendue avec la guerre civile en Syrie. Les combats se sont approchés jusqu'à quelques dizaines de mètres du côté israélien du Golan et les soldats de la paix de l'ONU qui étaient déployés sur le plateau ont quitté récemment leurs positions après que des dizaines de leurs membres eurent été retenus deux semaines par des membres du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, avant d'être libérés.

Selon l'Observatoire syrien des Droits de l'Homme, les rebelles qui combattent le régime de Bachar-al-Assad sont en passe de prendre le contrôle du Golan syrien. Pour tenter de reprendre le contrôle de ce secteur stratégique, l'avion syrienne y mène de nombreux raids, à proximité des positions militaires israéliennes.

Des obus tombent régulièrement sur le territoire occupé par Israël sans qu'il apparaisse toujours clairement si ces tirs sont intentionnels ou s'il s'agit de retombées des combats entre soldats et rebelles syriens.

L'Etat hébreu a à plusieurs reprises décider de riposter en visant des bases militaires syriennes.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Dear World: des réfugiés syriens adressent des messages au monde