NOUVELLES

Trois soldats afghans portés disparus retrouvés à la frontière canadienne

22/09/2014 04:06 EDT | Actualisé 22/11/2014 05:12 EST

BOSTON - Trois soldats afghans formés à la base militaire de Cape Cod qui étaient portés disparus depuis samedi ont été retrouvés lundi à la frontière canadienne selon les autorités policières du Massachusetts.

Les trois membres de l'Armée nationale afghane seraient actuellement interrogés par les autorités fédérales de la douane de Rainbow Bridge, près de Niagara Falls, en Ontario, selon le porte-parole de la police de l'État, David Procopio.

Il a ajouté qu'il s'agissait pour le moment de cas de personnes disparues, puisqu'aucun crime n'aurait été commis.

Les douanes américaines ont indiqué qu'elles ne détenaient pas les trois hommes. L'Agence des services frontaliers du Canada n'a pas rappelé l'Associated Press.

Le Pentagone n'a pas encore commenté l'événement.

Le major Jan Mohammad Arash et les capitaines Mohammad Nasir Askarzada et Noorullah Aminyar participaient à un exercice militaire depuis le 11 septembre dans le cadre d'un programme d'aide d'entraînement militaire.

Ils ne représentaient pas un danger pour le public, selon le gouverneur de l'État, Deval Patrick. Les rumeurs veulent que les soldats aient tenté de s'enfuir, selon M. Patrick.

Un porte-parole du Pentagone, le colonel Steve Warren, a expliqué dans les derniers jours que les 14 soldats afghans en formation au camp militaire avaient été soigneusement choisis avant d'arriver au pays, pour ne pas qu'ils représentent une menace.

De tels entraînements sont organisés chaque année depuis 2004, notamment pour promouvoir la coopération, construire la capacité fonctionnelle des armées et pratiquer des opérations de maintien de la paix.

Cette année, plus de 200 participants originaires de six pays, dont les États-Unis, ont pris part aux activités, qui se concluront mercredi. Des autorités militaires du Tadjikistan, du Pakistan, du Kazakhstan et de la Mongolie y sont aussi.

PLUS:pc