NOUVELLES

Série de boxe «Rapides et dangereux 2014»: les espoirs et les colosses au Casino de Montréal (VIDÉO/PHOTOS)

22/09/2014 04:35 EDT | Actualisé 22/09/2014 04:37 EDT

Après près de quatre ans et demi, la boxe sera de retour au Casino de Montréal. Pour l’occasion, ce gala de la série « Rapides et dangereux » mis sur pied par le Groupe Yvon Michel (GYM) et InterBox a misé sur deux combats de poids lourds et sur la relève afin d'épater la galerie.

En finale de la soirée, l’Olympien colombien et espoir de GYM Oscar « Kaboom » Rivas (14-0, 9 K.-O.) affrontera le dur à cuire longueuillois Éric Barrak (8-1, 7 K.-O.) dans un face-à-face de poids lourds prévu pour huit rounds.

« Ça risque d’être huit rounds de guerre mondiale, a avancé l’entraîneur de Rivas et organisateur de combats pour GYM, Marc Ramsay. Je respecte Éric Barrak et j’ai préparé Oscar pour le meilleur Barrak possible. Il cogne dur, mais mon boxeur est plus complet. »

« Je suis plus technique maintenant, a renchéri Rivas. Je vois aussi avec mes deux yeux maintenant depuis mon opération à l’œil (il combattra pour une troisième fois depuis), ça aide! Et avec une victoire je me battrai pour la première fois dans un choc de 10 rounds en décembre. Je veux une ceinture! »

Négligé, Éric Barrak n’est toutefois nullement intimidé par la situation.

« C’est le combat le plus important de ma carrière, mais j’ai aussi battu Butterbean (en arts martiaux mixtes) et combattu dans de gros galas, a-t-il lancé. Je n’ai pas le choix de respecter Rivas avec son bagage chez les amateurs et sa fiche invaincue, mais il a été monté. Je suis persuadé que je vaincrais tous les gars qu’il a battus. Je suis un gars fier et je ne suis pas venu ici que pour encaisser un chèque moi! »

« Et un peu comme Arturo Gatti quand il a commencé à s’entraîner avec James ‘Buddy’ McGirt, j’ai recommencé à boxer sur la pointe de mes pieds avec mon nouvel entraîneur, Renan St-Juste, a-t-il ajouté. La chimie s’est installée avec lui et j’ai travaillé dur. J’ai perdu du poids et utilisé de nouvelles méthodes : du crossfit, des exercices de boxe avec des haltères…Renan prenait même mon pouls entre les rounds! J’ai misé sur mon cardio au lieu de seulement ma puissance cette fois-ci. »

Dans l’autre duel de poids lourds présenté, le nouveau poulain d'InterBox et de l’entraîneur Stéphan Larouche, le Roumain Bogdan Dinu (10-0, 6 K.-O.), rencontrera le vétéran Kertson Manswell (24-9, 18 K.-O.) de Trinidad-et-Tobago.

« Bogdan débute sa carrière professionnelle. C’est un agent spécial du ‘SWAT’ en Roumanie et il a fait de durs entraînements là-bas! Il est aussi très rapide pour un gars de son gabarit (6’5’’), a évalué Larouche. Il va apprendre…et même encore grandir contre un gars comme Manswell! »

Les autres affrontements de la soirée mettront aux prises les Québécois Francesco Cotroni (7-3-1, 4 K.-O.) et Steve Lantagne (1-3-1, 0 K.-O.), le Sorelois David Théroux (2-0, 1 K.-O.) et le Belge Vango Tsirimokos (6-8, 1 K.-O.), les Québécois Jan Michael Poulin (début professionnel) et Michel Tsalla (1-8-1, 0 K.-O.), ainsi que l’Américain Will Madera (3-0, 2 K.-O.) et Wayne Smith (0-2-1, 0 K.-O.) de la Saskatchewan.

Théâtre Vintage

Notons qu’il s’agit d’une première carte présentée au Casino de Montréal depuis le 3 avril 2010. La salle utilisée à cette époque n’était plus disponible en raison de rénovations.

Le tout nouveau Théâtre Vintage, conçue sur mesure pour le spectacle de Gregory Charles, sera dorénavant l’hôte des événements de boxe au Casino.

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Pesée officielle Eric Barrak c. Oscar Rivas