POLITIQUE

NPD: Une députée voulait monnayer ses interventions à la Chambre des communes

22/09/2014 01:31 EDT | Actualisé 22/11/2014 05:12 EST
CP

OTTAWA - Une députée québécoise du Nouveau Parti démocratique (NPD) a présenté ses excuses après avoir invité ses sympathisants à lui faire des dons en argent en échange d'une mention à la Chambre des communes.

Moyennant une contribution de 50 $, la porte-parole néo-démocrate en matière d'enjeux numériques, Charmaine Borg, s'engageait à nommer le bienfaiteur aux Communes.

Et pour la somme de 1000 $, la représentante de la circonscription de Terrebonne-Blainville promettait de scander «La résistance est futile» devant les parlementaires — un lien entre son nom de famille, Borg, et une réplique célèbre des Borgs, un des peuples extraterrestres méchants des séries-cultes Star Trek.

Les deux suggestions, qui se trouvaient sur un site Internet de sociofinancement, ont rapidement été retirées après qu'un journaliste de la colline parlementaire les eut remarquées.

Invité à commenter la démarche de Mme Borg, le NPD a expliqué que la députée «explore les possibilités offertes par les médias sociaux et les nouvelles technologies».

La porte-parole du caucus de la formation politique, Greta Levy, a par ailleurs souligné que «le recours aux sites de financement collectif est conforme aux règles d’Élections Canada».

De son côté, Charmaine Borg a rapidement présenté ses excuses sur Twitter.

«Alors, concernant ma campagne de sociofinancement, je présente mes excuses à quiconque a été offensé par les 'cadeaux'. Je ne le voyais pas de cette manière et j'y apporte des changements», a-t-elle écrit.

À sa sortie de la Chambre des communes, lundi après-midi, le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a insisté sur le fait que sa députée n'avait collecté aucun montant d'argent par l'entremise de ce procédé.

«Elle n'a pas amassé un seul sou. Et si elle décide de le faire d'une autre façon la prochaine fois, j'inclurai peut-être même une photo autographiée de moi», a-t-il lancé.