POLITIQUE

Élections fédérales: le PLC a approché Nathalie Normandeau, Justin Trudeau dément

22/09/2014 08:03 EDT | Actualisé 22/09/2014 08:03 EDT
FOTOimage

L'ex-ministre libérale Nathalie Normandeau a été approchée par le Parti libéral du Canada (PLC) de Justin Trudeau en vue des élections fédérales de 2015, a appris Radio-Canada.

Nathalie Normandeau « confirme avoir été courtisée par le PLC. Par contre, elle ne fera pas d'autres commentaires », indique son relationniste, David Couturier.

Pourtant, le chef du PLC Justin Trudeau a nié cette information sur les ondes d'ICI RDI lundi matin, la qualifiant de « rumeur ».

Selon une source proche de Mme Normandeau, l'ancienne vice-première ministre du Québec et ex-ministre des Affaires municipales est très bien implantée et respectée en Gaspésie, où les résidents lui demanderaient de faire un retour en politique. Beaucoup de Gaspésiens pensent qu'elle a réussi à laver sa réputation lors de son passage à la commission Charbonneau, ajoute la source.

Le nom de Mme Normandeau a été associé à plusieurs reprises à des firmes et à des individus accusés de collusion, de corruption et de financement politique illégal, sur la base d'allégations.

En juin, Mme Normandeau disait qu'elle n'avait pas l'intention de revenir un jour en politique, précisant que le prix à payer pour ce genre d'engagement était trop élevé.

Il n'y a eu aucune demande, dit Trudeau

Justin Trudeau a affirmé avoir parlé à Daniel Gagnier, qui dirige sa campagne électorale et qui a déjà été chef de cabinet de l'ex-premier ministre Jean Charest. « Je sais très bien ce que fait Dan, et Dan m'a confirmé d'ailleurs à la suite de ces rumeurs qu'il n'y avait aucune approche officielle ou non officielle », a précisé le chef du PLC.

« Je ne connais pas Mme Normandeau personnellement, on verra bien ce que ça donnera si elle décide de faire application pour devenir candidate », a jouté M. Trudeau.

Quant à l'ex-candidate à la mairie de Montréal Mélanie Joly, qui avait participé à sa campagne pour accéder à la tête du parti en 2011, Justin Trudeau s'est contenté de dire qu'elle était toujours « en réflexion ».

Les élections fédérales sont prévues pour octobre 2015.

INOLTRE SU HUFFPOST

Nathalie Normandeau en entrevue avec le Huffington Post Québec