NOUVELLES

Les Bourses nord-américaines retraitent avec la Chine et les matières premières

22/09/2014 04:55 EDT | Actualisé 22/11/2014 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a encaissé lundi une perte de plus de 100 points, les prix des matières premières ayant chuté en raison des inquiétudes soutenues face au ralentissement de la croissance en Chine.

L'indice composé S&P/TSX a plongé de 136,35 points pour clôturer à 15 129 points, après avoir effacé vendredi 200 points. Les titres des secteurs des métaux de base, de l'or et de l'énergie ont été parmi ceux qui pesaient le plus sur le parquet torontois.

Le dollar canadien s'est déprécié de 0,70 cent US à 90,65 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi terminé la séance en territoire négatif. La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a perdu 107,06 points à 17 172,68 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a reculé de 16,11 points à 1994,29 points et que l'indice composé du Nasdaq a rendu 52,10 points à 4527,69 points.

Les opérateurs attendent avec impatience la publication, mardi, des indicateurs HSBC sur le secteur manufacturier de la Chine. Ce rapport devrait témoigner d'une nouvelle faiblesse dans la deuxième plus grande économie du monde, où les données économiques sont moins vigoureuses ces derniers temps.

Par ailleurs, un moins grand nombre d'Américains ont racheté des maisons en août, les investisseurs s'étant retirés du marché immobilier et les premiers acheteurs n'étant pas nombreux.

L'association nationale des agents d'immeubles aux États-Unis a fait état d'un recul de 1,8 pour cent des ventes de maisons précédemment occupées, qui se sont établies à 5,05 millions le mois dernier en données désaisonnalisées. Cela met fin à une séquence de quatre mois consécutifs de gains.

Les cours des matières premières ont terminé la séance sur une note mitigée. Le prix du cuivre a lâché 5 cents US à 3,04 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York, tandis que le secteur torontois des métaux et minerais effaçait 1,89 pour cent.

Le prix du pétrole brut a reculé de 78 cents US à 90,87 $ US le baril à New York, pendant que le secteur de l'énergie du TSX a rendu 1,99 pour cent.

Le cours du lingot d'or a quant à lui avancé de 1,30 $ US pour clôturer à 1217,90 $ US l'once à New York. À Toronto, le secteur des matériaux, qui regroupe notamment les titres de plusieurs sociétés aurifères, a diminué de 1,55 pour cent.

Du côté des entreprises, BlackBerry (TSX:BB) a l'intention de vendre son nouveau téléphone intelligent Passport au prix de 599 $ US dans sa version sans contrat avec un fournisseur de services sans fil aux États-Unis, soit environ 50 $ à 250 $ de moins que les divers modèles du iPhone 6 et que le Galaxy S5 de Samsung, déjà disponibles à la vente.

Ce prix est une décision stratégique qui pourrait donner un avantage à BlackBerry dans ses efforts pour vendre le plus grand nombre possible de Passport à ses clients corporatifs et dans les boutiques de sans-fil. Le prix du Passport au Canada n'a pas encore été officiellement dévoilé. Le nouvel appareil devrait être lancé ce mercredi. L'action de BlackBerry a avancé lundi de 16 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 12,05 $.

PLUS:pc