NOUVELLES

Intrus à la Maison-Blanche: des armes et munitions retrouvées dans sa voiture

22/09/2014 04:49 EDT | Actualisé 22/11/2014 05:12 EST

WASHINGTON - Les enquêteurs ont trouvé plus de 800 munitions, une machette et deux hachettes dans la voiture de l'homme accusé d'être entré par effraction à la Maison-Blanche, a rapporté lundi un procureur américain.

Lors d'une procédure à la cour fédérale, le procureur adjoint David Mudd a déclaré que le présumé intrus, Omar J. Gonzalez, représentait un danger pour le président. Gonzalez a été arrêté de l'autre côté de la porte avant de la Maison-Blanche. Il est accusé d'avoir escaladé une clôture et de s'être précipité à l'intérieur du bâtiment.

Le président Barack Obama et sa famille avaient quitté la maison pour Camp David, vendredi soir, le soir de l'incident. Lundi, le porte-parole de M. Obama a affirmé que celui-ci était «de toute évidence inquiet» de cet événement.

Selon les autorités, l'accusé avait une carte de Washington sur laquelle la Maison-Blanche était encerclée.

Le procureur David Mudd a également révélé que Gonzalez était déjà mis en accusation en Virginie, pour possession d'un fusil de chasse à canon scié et pour avoir évité la police dans un dossier cet été. Le fusil de chasse à canon scié se trouvait dans sa voiture, une Ford de modèle Bronco, ainsi que deux puissantes carabines, quatre armes de poing ainsi que d'autres armes et munitions lorsqu'il a été arrêté, en Virginie, le 19 juillet.

Toujours dans cette histoire, il aurait d'abord quitté la voie sur laquelle il conduisait, s'engageant sur le terre-plein de la route pour fuir les agents. Il a été arrêté après qu'un policier eut trouvé l'arme illégale dans sa voiture. Les munitions et les armes ont été saisies.

PLUS:pc