NOUVELLES

Une dispute concernant des projets dans un village guatémaltèque fait 8 morts

21/09/2014 01:25 EDT | Actualisé 20/11/2014 05:12 EST

PAJOQUES, Guatemala - Au Guatemala, une dispute entre villageois concernant la construction éventuelle d'une cimenterie et d'une autoroute a mené à une violente bagarre où des armes à feu et des machettes ont été utilisées. Au moins huit personnes ont été tuées et une dizaine d'autre ont été blessées, selon ce qu'ont rapporté les autorités samedi.

Au moins six véhicules et une maison ont été brûlés à Pajoques, un village situé à environ 40 kilomètres à l'ouest de la capitale, la ville de Guatemala.

La violence a éclaté tard vendredi, lorsque des résidents en faveur des projets de développement se sont disputés avec des opposants qui prétendaient que les travaux allaient endommager leurs terres, a expliqué le ministre de l'Intérieur Mauricio Lopez Bonilla à l'Associated Press.

M. Lopez Bonilla, qui s'est rendu dans le village samedi, a affirmé que les morts présentaient des blessures de projectiles d'armes à feu et de machettes. Des rapports préliminaires indiquent que cinq victimes étaient membres d'une même famille.

Le ministre de l'Intérieur a déclaré, samedi, qu'un contingent de policiers demeurerait sur place afin d'assurer la sécurité.

Des responsables ont dit qu'ils avaient localisé certains témoins et qu'ils les gardaient à l'abri de la communauté.

Le président Otto Perez Molina s'est dit attristé par la tournure des événements. «J'ai donné des instructions au ministre de l'Intérieur afin d'identifier les responsables de ces crimes et les accuser formellement», a inscrit M. Perez Molina sur compte Twitter officiel.

PLUS:pc