NOUVELLES

France: cinq personnes accusées d'avoir recruté des jeunes femmes djihadistes

21/09/2014 09:22 EDT | Actualisé 21/11/2014 05:12 EST

PARIS - Les autorités françaises ont déposé des accusations préliminaires contre cinq personnes, dont une soeur et un frère, soupçonnées d'appartenir à un réseau spécialisé dans le recrutement de jeunes femmes pour combattre en Irak et en Syrie au sein du groupe extrémiste État islamique.

Un responsable judiciaire a indiqué, dimanche, que les cinq suspects avaient été arrêtés mardi et mercredi à Vaulx-en-Velin, près de Lyon, et qu'ils avaient été placés en détention.

Ces arrestations sont survenues quelques semaines après une rafle visant plusieurs adolescentes à travers la France, dont une fille de 16 ans arrêtée à l'aéroport de Nice alors qu'elle s'apprêtait à partir en Turquie en vue de se rendre en Syrie, et trois autres qui prévoyaient se rendre à l'étranger ensemble et qui communiquaient sur les réseaux sociaux.

La France tente d'empêcher le recrutement de jeunes djihadistes sur son territoire. Le gouvernement envisage notamment de saisir les passeports de ceux qui seraient impliqués dans de telles activités.

PLUS:pc