NOUVELLES

Dernier match intra-équipe du Canadien avant de passer aux choses plus sérieuses

21/09/2014 03:31 EDT | Actualisé 21/11/2014 05:12 EST

BROSSARD, Qc - Après la présentation du match Rouges-Blancs au Centre Bell, lundi, le Canadien va amorcer une autre étape de son camp d'entraînement, celle des matchs préparatoires.

L'attaquant Dale Weise a très hâte de se frotter à de vrais adversaires plutôt qu'à des coéquipiers, à l'instar de plusieurs vétérans.

Weise estime que les matchs intra-équipe offrent du jeu moche parce que dénués de jeu physique et truffés de revirements.

«C'est comme du patinage artistique avec des aptitudes de hockey, a lancé le combatif ailier en se disant frustré de devoir faire preuve de retenue. Si on jouait comme ça dans la vraie saison, Sidney Crosby récolterait 300 points et Steven Stamkos marquerait 147 buts!»

L'entraîneur Michel Therrien ne partage pas nécessairement l'opinion de Weise quant à l'aspect compétitif de ces rencontres. S'il est vrai que la partie de dimanche a été moins intense que celle de la veille, il trouve que les joueurs sont animés du souci du détail et sont bien concentrés sur ce qu'on leur demande de faire.

Il a même trouvé que le trio au sein duquel Weise évolue, avec le vétéran Manny Malhotra et Brandon Prust, affiche déjà une belle complicité.

Cela dit, Therrien ne sera pas déçu également de passer à des choses plus sérieuses, à compter de mardi.

Auparavant, le Tricolore va tenir un dernier match Rouges-Blancs devant une salle possiblement comble au Centre Bell, lundi.

«Ce sera une soirée spéciale pour plusieurs jeunes joueurs qui n'ont jamais joué devant des gradins remplis au Centre Bell», a dit Therrien.

Dès le lendemain, le CH va amorcer son calendrier préparatoire de sept confrontations en recevant la visite des Bruins de Boston.

«Nous avons déjà établi un plan pour les matchs hors-concours de la semaine. On sait où on s'en va.»

Therrien fournira sans doute l'occasion à des jeunes de prendre part à de l'action de la LNH, soit contre les Bruins ou lors du programme double contre l'Avalanche du Colorado. Un jeune attaquant comme Nick Sorkin, qui a agréablement surpris après avoir amorcé la fin de semaine au sein du groupe C, pourrait obtenir une chance.

Markov avec Gilbert

Ce sera aussi l'occasion pour le 'coach' de mettre à l'essai, dans des situations de match plus réalistes, quelques expérimentations impliquant des vétérans. Comme le jumelage en défense d'Andrei Markov et du nouveau venu Tom Gilbert.

«Nous pensons qu'ils peuvent jouer ensemble, même s'ils sont deux défenseurs à caractère offensif, a argué Therrien. Ce sont deux bons passeurs, et nous apprécions ce qu'ils montrent jusqu'à maintenant. Rapidement parfois, nous réalisons qu'un jumelage est voué à l'échec. Ce n'est pas le cas avec eux.»

Gilbert, qui lance de la droite, trouve que la cohabitation se passe plutôt bien.

«J'utilise les trois ou quatre mots nécessaires pour bien communiquer avec Andrei, a lancé Gilbert à la blague. Il est plutôt du genre introverti, mais c'est un défenseur qui a un sens inné du jeu. Il fait bien circuler la rondelle et il me facilite la tâche.»

Prust en santé

À l'attaque, Prust complète un trio à caractère défensif intéressant, avec Malhotra et Weise, qui ont déjà joué ensemble avec Maxim Lapierre chez les Canucks de Vancouver.

Prust a dit souhaiter demeurer en santé cette saison. Il a assuré que ses épaules sont complètement rétablies des blessures qui l'ont affligé au cours des dernières saisons. Il a confié que c'est une blessure à un muscle de l'abdomen qui lui a occasionné le plus de problème, la saison dernière.

«Mes épaules sont en parfaite santé», a-t-il tranché.

PLUS:pc