NOUVELLES

Kenya: la police appelle à la prudence, un an après l'attentat de Westgate

20/09/2014 09:25 EDT | Actualisé 20/11/2014 05:12 EST

NAIROBI, Kenya - Le chef de la police kenyane demande aux résidents de faire preuve d'une «vigilance accrue» par rapport à de possibles attaques dans la semaine suivant l'anniversaire, dimanche, de l'attentat terroriste contre le centre commercial Westgate.

Samedi, David Kimaiyo a ainsi fait savoir que les autorités avaient doublé les patrouilles partout au pays, et demandé aux lieux de divertissement de continuellement examiner et mettre à jour leurs protocoles de sécurité.

Des militants shébabs somaliens ont revendiqué la responsabilité de l'attentat commis le 21 septembre contre le centre commercial, qui avait fait 67 morts.

Par ailleurs, une personne est morte et 13 autres ont été blessées, jeudi, lors d'attaques à l'arme à feu et à la grenade dans les villes de Wajir et Garissa.

Ces attaques de jeudi s'inscrivent dans le cadre d'une vague de violence au Kenya qui est imputée aux shébabs; elles ont débuté en octobre 2011 lorsque le Kenya a envoyé des troupes en Somalie pour combattre les militants. Le groupe extrémiste s'est engagé à venger la présence de troupes étrangères dans leur pays.

PLUS:pc