NOUVELLES

Un juge rejette un recours collectif pour les collisions avec des orignaux

19/09/2014 07:10 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Un juge de Terre-Neuve-et-Labrador a rejeté un recours collectif qui accusait le gouvernement provincial d'avoir été négligent dans la protection des conducteurs contre les collisions avec les orignaux.

Le juge de la Cour suprême provinciale Robert Stack a rendu sa décision vendredi, en disant que la province n'était pas responsable des collisions et qu'elle avait mis en oeuvre une politique de prévention des accidents appropriée.

La décision de M. Stack note aussi que l'un des témoins clés de la poursuite, l'expert de la faune Tony Clevenger, était biaisé et avait fourni de l'information trompeuse.

Le recours collectif avait été déposé notamment par des gens qui avaient été gravement blessés dans des collisions survenues depuis 2001 et par plusieurs successions de gens qui en sont morts.

L'avocat Ches Crosbie, qui représente les plaignants, avait fait valoir que la province savait depuis au moins dix ans que les orignaux présentaient un risque sur les routes mais qu'elle n'avait pas mis de l'avant une politique spécifique pour le réduire.

M. Crosbie a publié un communiqué, vendredi, affirmant que la décision représentait une «victoire morale» pour les plaignants parce que le gouvernement avait pris des mesures pour réduire les collisions entre orignaux et véhicules à la suite du recours.

PLUS:pc