NOUVELLES

Un homme accusé d'avoir déclenché un vaste incendie de forêt en Californie

19/09/2014 05:07 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

PLACERVILLE, États-Unis - Alors que le taux d'humidité contribuait vendredi à ralentir le gigantesque brasier qui progresse dans le nord de la Californie depuis samedi dernier, un homme devait comparaître devant les tribunaux pour être accusé d'avoir délibérément provoqué l'incendie.

À environ 100 kilomètres à l'est de Sacramento, le feu a déjà brûlé 300 kilomètres carrés de billots et de végétation. Vendredi, il était maîtrisé à seulement 10 pour cent.

Wayne Allen Huntsman, 37 ans, est détenu sous caution de 10 millions $ dans le comté d'El Dorado. Il devait comparaître vendredi.

Il est accusé d'avoir intentionnellement provoqué l'incendie ainsi que d'une allégation spéciale de facteurs aggravants, parce que le brasier a mis une dizaine de pompiers en danger. Forcés de déployer leur écran pare-feu, ils s'en sont sortis sans blessure.

Le procureur de district Vern Pierson a refusé de dire ce qui a mené à l'arrestation du suspect cette semaine.

Les autorités ont affirmé que le feu avait atteint des structures dans la zone de White Meadow à Pollock Pines, dont certaines sont probablement des maisons qui ont brûlé au cours des deux derniers jours.

L'incendie a progressé au cours de la nuit, mais pas autant que jeudi. Il avait alors presque doublé de superficie. L'humidité de vendredi aidait à contrôler son avancée, mais les vents pourraient nuire aux pompiers en soirée.

Les autorités affirment que le brasier est puissant et dangereux. Près de 4500 pompiers tentent de maîtriser l'incendie, qui menace 12 000 maisons.

«Il y a beaucoup de pompiers qui disent que cet incendie présente des caractéristiques comme ils n'en ont jamais vues, a rapporté Joe Tyler, le chef de bataillon des pompiers de la Californie, jeudi soir. Il crée ses propres conditions météorologiques aux alentours.»

PLUS:pc