NOUVELLES

Ukraine: les négociateurs établissent une zone tampon entre armée et prorusses

19/09/2014 01:41 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

MINSK, Bélarus - Les participants aux négociations de paix visant à mettre fin à la crise toujours en cours dans l'est de l'Ukraine ont accepté de créer une zone tampon pour séparer les troupes gouvernementales et les militants pro-russes.

Des représentants de Kiev, de Moscou et des rebelles soutenus par la Russie ont conclu que la zone serait d'une largeur de 30 kilomètres. Ils sont également d'accord pour que toute arme lourde soit retirée de cette zone.

Les négociations, qui se tenaient à Minsk, la capitale du Bélarus, se sont étirées jusque tard dans la nuit pour se conclure très tôt samedi matin.

L'entente comprend aussi le retrait de tous les combattants étrangers — une référence diplomatique visant les Russes qui se battent aux côtés des rebelles ukrainiens.

L'objectif des négociations était d'établir les termes détaillés d'un cessez-le-feu conclu le 5 septembre, mais qui a été interrompu par des tirs sporadiques.

Par ailleurs, le conseil municipal de Donetsk a fait savoir vendredi qu'une personne avait été tuée par des obus durant la nuit.

Le colonel Andreï Lisenko, un porte-parole du Conseil national de sécurité et de défense, a quant à lui déclaré que deux soldats avaient eux aussi trouvé la mort lors des combats des 24 dernières heures.

Les rues de Donetsk étaient tranquilles, vendredi, alors que les rebelles avaient appelé à une grande corvée de ménage. Dans une école bombardée à la fin août, quatre prisonniers ukrainiens, sous l'oeil de rebelles armés, balayaient des débris.

PLUS:pc