NOUVELLES

Sept Iraniens condamnés avec sursis pour avoir dansé dans une vidéo de «Happy»

19/09/2014 04:39 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

TÉHÉRAN, Iran - Six jeunes Iraniens que l'on peut voir danser sur la chanson «Happy» de Pharrell Williams dans une vidéo ont été condamnés avec sursis à des peines d'emprisonnement et à recevoir des coups de fouet, a annoncé un avocat de la défense, vendredi. Le réalisateur de la vidéo a aussi été condamné.

L'avocat Farshid Rofugaran a affirmé que les six danseurs et le réalisateur — des hommes et des femmes — avaient été condamnés à six mois de prison et à 91 coups de fouet chacun, mais le verdict ne sera pas exécuté à moins qu'ils ne commettent un crime dans l'avenir.

Ils ont été condamnés à une peine d'emprisonnement pour avoir joué dans la vidéo et à des coups de fouet pour avoir fait fi des normes islamiques, a-t-il précisé.

L'un des accusés a également reçu une autre peine de six mois de prison avec sursis pour possession d'alcool, interdit en Iran.

Les sept hommes et femmes ont été arrêtés en mai, avant d'être rapidement relâchés.

PLUS:pc