NOUVELLES

L'ex-commissaire à la protection de la vie privée George Radwanski est décédé

19/09/2014 06:45 EDT | Actualisé 19/11/2014 05:12 EST

OTTAWA - L'ancien commissaire à la protection de la vie privée du Canada George Radwanski, qui avait amorcé sa carrière comme journaliste au quotidien montréalais «The Gazette», dans les années 1970, est décédé subitement à l'âge de 67 ans.

Adam Radwanski, lui-même journaliste au «Globe and Mail», a indiqué vendredi que son père avait été foudroyé par une crise cardiaque jeudi.

Journaliste puis éditorialiste à «The Gazette» à compter des années 60, M. Radwanski est passé plus tard au «Toronto Star», où il est éventuellement devenu rédacteur en chef. Il a gagné des prix consécutifs du concours canadien de journalisme.

Il a fait le pont entre le journalisme et la politique active au milieu des années 1980 en acceptant l'invitation du premier ministre ontarien David Peterson de présider une commission d'enquête sur le décrochage scolaire en Ontario. Après quelques années à titre de consultant en politiques publiques et en communications, il a été nommé Commissaire à la protection de la vie privée du Canada en 2000 par le premier ministre libéral Jean Chrétien.

M. Radwanski a cependant démissionné de ce poste en 2003 lorsque le vérificateur général a conclu que son compte de dépenses s'apparentait à une utilisation abusive des fonds publics. Accusé au criminel, il a finalement été acquitté par un tribunal, en 2009, des accusations de fraude et d'abus de confiance. L'affaire a cependant suscité un changement d'attitude du gouvernement fédéral face aux comptes de dépenses des commis de l'État.

M. Radwanski avait écrit en 1971 un livre sur la crise d'Octobre au Québec, «No Mandate but Terror — The Story of Canada's Kidnapping Crisis», en collaboration avec Kendal Windeyer. Il a aussi écrit en 1978 une biographie de l'ancien premier ministre Pierre Elliott Trudeau.

PLUS:pc